Le tram roulait à “une vitesse réduite de 20km/h” et les “train capitains” ont “strictement suivi les protocoles” de sécurité établis. Et cela aurait été le cas lors de l’accident qui a couté la vie à Yannick Permal, un motocycliste mortellement percuté par un tram, le dimanche 23 février à la jonction de Pope Hennessy, à Résidence Barkly.

« Selon les premières analyses de l’operating control centre (OCC), les feux étaient rouge pour tous les autres usagers de la route au moment de l’accident et le tram avait la priorité pour circuler », souligne Metro Express Ltd.

Regrettant cet accident, Metro Express Ltd a émis un communiqué. La compagnie ferroviaire a indiqué qu’elle collaborera pleinement avec la police dans l’enquête entourant les causes de l’accident.

Metro Express Ltd fait toutefois appel à la vigilance des usagers de la route concernant le respect des codes de la route.

Pour rappel, aux alentours de 18h57, hier, Yannick Permal, un jeune motocycliste, a perdu la vie après avoir percuté un tram à Résidence Barkly. La police et le SAMU ont été mandés sur place où le décès de la victime a été constaté.