Les débats dans l’enquête judiciaire pour faire la lumière sur l’accident d’un bus de la CNT à Sorèze le 3 mai 2013 en cour correctionnelle de Port-Louis ont pris fin aujourd’hui. Le dernier témoin appelé, le Deputy Permanent Secretary du Prime minister’s Office (PMO), Anerood Pursunon, a présenté à la cour le rapport des deux experts indiens d’Ashok Leyland. Le rapport, qui avait atterri au bureau du Premier ministre le 22 mai 2013, a ainsi été soumis aujourd’hui à la magistrate Ida Dookhy-Rambarrun, qui préside l’enquête judiciaire. L’avocat du ministère public, Me Madeven Armoogum, devait questionner le témoin sur le rapport. Ce dernier a répondu que le document n’avait pas été communiqué aux autorités concernées. « This report has been used for internal use by the Prime minister », dit-il. Après la présentation du rapport, la poursuite a clôturé les débats. La magistrate donnera ses conclusions le 21 septembre.
Rappelons que dix personnes ont perdu la vie le 3 mai 2013 : le chauffeur Deepchand Gunness, le couple Sanjay et Priya Ujoodha, la ressortissante chinoise Hu Jiang Chan, ainsi que Shakuntala Ramdaursingh, Ruth Marie Moutou, Amreen Bibi Lallmamode, Delphine Pokhun, Devesh Cheeneebash et Kamla Devi Soobroydoo. Le ministère public est représenté par Mes Madeven Armoogum et Chitra Servansing-Bhuruth. Les employés de la CNT sont représentés par Me Mitilesh Lallah.