Un procès concernant un accident de la route qui s’est produit le 15 juillet 1996 à Coromandel impliquant deux voitures et un jeune piéton, un garçon alors âgé de 12 ans, a connu son dénouement cette semaine. La juge Devianee Beesoondoyal a ordonné au conducteur responsable de l’accident de verser à la victime une somme de Rs 500 000 pour incapacité permanente de 30 % et pour dommages moraux, ainsi que Rs 7 350 pour les dépenses encourues par les parents de la victime à la suite de l’accident.
Deux procès ont été logés relativement à cet accident. Dans le premier, les proches de la victime et cette dernière ont réclamé la somme de Rs 1 407 350 conjointement et solidairement aux conducteurs des deux véhicules, comme suit : Rs 200 000 chacun pour dommages moraux, tandis que le jeune piéton a réclamé Rs 7 350 comme le montant des dépenses encourues, puis la somme de Rs 500 000 représentant l’incapacité permanente qu’il a subie, et troisièmement une autre somme de Rs 500 000 pour les dommages moraux.
Dans le second procès, le conducteur jugé responsable de l’accident, qui conduisait une voiture qui ne lui appartenait pas, et le propriétaire de celle-ci, ont été poursuivis par l’autre conducteur, qui leur a réclamé qu’ils l’indemnisent pour toute somme d’argent qu’il serait appelé à contribuer suite à la décision de la Cour relative au premier procès, ainsi qu’une somme de dommages de Rs 37 000 pour les dépenses qu’il a dû encourir à la suite de l’accident. Les deux procès ont été consolidés en accord avec les avocats des parties concernées.
L’accident a eu lieu peu après l’angle des rues Fuschia et Middle Road, Coromandel. Cette dernière étant une main road, les véhicules qui l’empruntent ont donc priorité sur ceux qui se trouvent dans l’autre rue. Le conducteur de la voiture responsable de l’accident se trouvait dans la rue Fuschia, s’apprêtait à prendre la Middle Road pour aller en direction de Port-Louis. Mais, perdant le contrôle de son véhicule, les freins ne s’appliquant pas, il n’a pu éviter l’autre voiture, qui roulait le long de la Middle Road.
L’impact a été tel que la seconde voiture s’est retrouvée à l’extrême droite de la route, à côté d’un pylône électrique qui se trouve à l’angle des deux rues. Les deux voitures ont été sévèrement endommagées.
Tout de suite après l’accident, des personnes se sont massées autour d’un amas de détritus. C’est là que se trouvait le jeune piéton, qui était sérieusement blessé.
En Cour, les proches de la victime n’ont pas insisté sur leur réclamation de Rs 200 000 chacun. La juge n’a donc pas pris compte leur demande. Par contre, elle considère que la somme globale de Rs 500 000 compensera adéquatement la victime pour son incapacité permanente et pour les dommages moraux qu’elle aura subis, plus ce qu’il a demandé pour les dépenses encourues. Même conclusion pour le conducteur, qui a été en quelque sorte une victime collatérale, et qui obtient les Rs 37 000 réclamées.