Le rapport en vue de la correction des anomalies des recommandations salariales du Pay Research Bureau (PRB) pour les employés de la fonction publique et des corps parapublics est devenu la principale « collateral damage » du grave accident de la route au virage de Sorèze avec dix morts et 44 blessés à hier soir. En effet, en début d’après-midi, des syndicalistes de la fonction publique, s’apprêtaient à prendre connaissance des propositions de la commission présidée par Dev Manraj, Senior Adviser au Prime Minister’s Office, avec pour assesseurs Dev Ruhee, ancien Senior Chief Executive, et Khemil Gobin. Ils devaient cependant apprendre à leurs dépens que comme pour les inondations meurtrières du samedi 30 mars avec 11 victimes, l’adoption de ce rapport de correction des anomalies salariales au coût de Rs 900 millions a été reportée par le conseil des ministres d’hier. Le rapport devait être remis au gouvernement le lundi 1er mars mais a été reporté, deuil national oblige à la mémoire des victimes des inondations. Les plus superstitieux craignent que « ce dossier ne porte malheur » et mettent en garde contre un « jamais deux sans trois » après les deux passages avortés jusqu’ici.
Aucune décision n’a été prise quant à la date à laquelle le rapport Manraj sera rendu public après les délibérations du conseil des ministres d’hier.