Une jeune fille de 14 ans, qui revenait d’une fête, a passé son bras droit par la fenêtre du véhicule dans lequel elle se trouvait lorsque son membre a été arraché. La police enquête pour faire la lumière sur ce tragique accident, survenu dimanche sur la route royale, à Souillac.
Dramatique accident que celui survenu dimanche, aux petites heures du matin, sur la route royale, à Souillac. Une jeune fille de 14 ans, habitant Beau-Vallon, revenait en effet d’une fête lorsque son bras droit a été arraché.
Selon une version des faits, de retour d’une fête, aux alentours de 2 heures du matin dimanche, quatre jeunes étaient reconduits chez eux lorsque, arrivés sur la route Royale, à Souillac, leur 4×4 gris aurait dérapé. L’un de ses passagers, explique la police – en l’occurrence une adolescente de 14 ans –, aurait alors sorti son bras droit par la fenêtre peu avant que le véhicule ne percute de plein fouet des panneaux de signalisation. Et c’est devant la violence du choc que son bras droit aurait été arraché.
La victime, elle, conteste cette version. Ainsi, selon elle, le chauffeur roulait « à toute vitesse ». Elle poursuit : « Li ti pe roul vite. Mo la main ine sacouye. Lerla line passe par la fenetr. » Sa grand-mère, elle, s’insurge sur le fait le conducteur n’ait pas « pris ses responsabilités », expliquant : « Lorsque l’accident est survenu, le chauffeur n’a pas eu la présence d’esprit d’alerter le voisinage afin qu’ils viennent en aide à ma petite-fille, ni même d’appeler une ambulance. Il a fallu que ce soit mon fils qui vienne retirer ma petite-fille du véhicule. »
La police poursuit son enquête afin de faire la lumière sur ce dramatique accident.