Reynolds Vieilleuse a trouvé la mort ce matin dans une tranchée à la suite de l’effondrement d’un monticule de terre. Cet ouvrier de General Construction devait souffler ses 52 bougies demain.
Ce troisième cas d’accident de travail mortel depuis mercredi fait l’objet d’une double enquête, l’une initiée par le poste de police de la région et l’autre au niveau du département Health and Safety du ministère du Travail. Après ce dramatique accident, le cadavre de la victime a été transporté à la morgue à des fins d’autopsie.
Selon les informations obtenues de sources policières et les témoignages des témoins de cette scène tragique, Reynolds Vieilleuse se trouvait dans cette tranchée d’une profondeur d’environ 10 pieds afin d’installer un réseau de tuyauterie dans le cadre d’un projet de la Road Development Authority. Mais pour des raisons encore inconnues, une important quantité de terre devait se déverser à l’intérieur de cette tranchée. La panique a alors gagné les autres employés de General Construction sur place.
« Enn sel kout monn trouv tou dimoun galoupe al kot enn trou. Mo ousi monn galoupe monn ale. Monn trouv li anba avec enn ta later ek labou lor li », témoigne Raj Laloo, un des voisins qui s’est précipité sur les lieux. Ouvriers et habitants de la région devaient organiser les premiers secours en vue d’extirper Reynolds Vieilleuse. « Tou dimoun finn donn enn koudme pou tir li ladan. Me nou ti pe fini trouvé ki so ka ti mari grav », poursuit Raj Laloo, qui plus tard devait obtenir confirmation que l’employé de General Construction était décédé. Reynolds Vieilleuse, qui habitait Floréal, devait fêter ses 52 ans demain.