illustration

Au total, 69 personnes sont décédées dans des accidents de la route au cours du premier semestre de 2019, contre 88 au cours de la période correspondante en 2018, soit une diminution de 21,6%, selon Statistics Mauritius. L’institution gouvernementale a publié son bulletin vendredi dernier.

Dans ce bulletin, Statistics Mauritius donne, outre les informations concernant les accidents de la route, tous les détails ayant trait au nombre de véhicules en circulation dans le pays au 30 juin 2019, la composition de la flotte, les véhicules utilisés pour le transport des passagers, dont les autobus publics.

D’emblée, Statistics Mauritius relève qu’au cours de la période en question, le nombre de victimes des accidents de la route a augmenté de 4,0% à 1 834 contre 1 763 au cours de la période correspondante en 2018. Parmi elles, 40,3% étaient des motocyclistes, 24,6% des passagers, 17,0% des piétons, 13,5% des conducteurs et 4,6% des cyclistes.

Pour ce qui est du nombre d’accidents de la route, il est en hausse de 16,2% et a atteint 17 001 contre 14 634 au cours de la même période en 2018. Parmi ces accidents, 64 ont été mortels contre 79 enregistrés au cours de la période correspondante de 2018.

Le nombre total de véhicules (motorisés et non motorisés) impliqués dans les accidents de la route entre janvier et juin 2019 s’est élevé à 30 561, soit 1 852 ou 6,5% de plus que le nombre de 28 709 enregistré au cours de la même période en 2018. Parmi ces accidents, la majorité, soit 15 606 (91,8%), n’avait causé aucun mort d’hommes, 269 ont causé des blessures graves et il y a eu 1 062 blessés légers.

Par rapport à la même période en 2018, le nombre d’accidents mortels a diminué de 19,0%, tandis que celui des accidents graves et légers a augmenté de 11,2% et 13,9% respectivement.

Parmi les victimes, de janvier à juin 2019, 69 sont mortes, 304 ont été grièvement blessées et les 1 461 restantes ont été légèrement blessées. Le nombre de personnes décédées des suites d’accidents de la route a diminué de 21,6%, passant de 88 à 69, tandis que le nombre de blessés graves a augmenté de 10,9%, passant de 274 à 304, et de 4,3% de blessés légers.

Selon Statistics Mauritius, il y a eu aussi 42 cas de “hit and run” faisant des victimes au cours des six premiers mois de 2019 contre 97 au cours de la même période de 2018. Des chiffres qui témoignent d’une nette diminution. Sur ces 42 cas, 64,3% (27) impliquaient à la fois des véhicules et des piétons, les autres 35,7% (15) ne concernaient que des véhicules.

S’agissant du nombre de véhicules enregistrés auprès de la National Transport Authority, il est passé, à fin juin 2019, à 568 879 contre 556 001 à fin décembre 2018, soit une augmentation de 12 878 (+2,3%.)

En outre, 15 713 véhicules ont rejoint le parc automobile entre janvier et juin 2019, tandis que 2 835 ont été mis hors circulation.

Statistics Mauritius indique aussi que le parc automobile du pays était composé, à juin 2019, principalement de voitures, de véhicules à “double cab” et à double usage (298 543 ou 52,5%) et de motocyclettes (214 482 ou 37,7%). Les 9,8% restantes comprenaient des fourgonnettes, des camions, des autobus et autres véhicules.