Photo illustration.

Ce sont les cyclistes (+60%) conducteurs de voitures (+56%) et les passagers (+30%) qui ont connu la plus forte progression comme victimes fatales de la route cette année en comparaison à 2018.

Pourtant, malgré une baisse de 22%, ce sont encore les motocyclistes qui ont payé le plus lourd tribut à la route l’année dernière avec 44 victimes (contre 57 en 2018) précédant les piétons (35 morts), les conducteurs de véhicules (25 tués) et leurs passagers (21 morts), et les passagers de motos (10 tués) en recul de cinq par rapport à l’année dernière.

Les cyclistes n’ont eux connu que huit morts cette année. En 2019, ce sont les private cars et les motocyclettes qui sont les véhicules les plus concernés par les accidents mortels, avec plus de 50 occurrences chacun. Ils sont suivis de loin par les vans (24) et les goods vehicles (21).