Après l’hécatombe de la semaine dernière avec sept morts sur nos routes, la série noire se poursuit avec trois nouvelles victimes dans deux accidents survenus en quasiment 24 heures. Dans les deux cas enregistrés, les trois victimes revenaient du travail quand le drame s’est joué. Ainsi, à Helvétia, deux managers du supermarché Winners de Boundary à Rose-Hill, Jayvin Chowrimootoo (25 ans) et Amal Upendresing Gundiria (30 ans), ont laissé leur vie sur l’artère principale dans le courant cette nuit alors que Natasha Marie Essilda Zama, une beau-bassinoise âgée de 24 ans, est morte sur le coup après avoir été projetée hors de la voiture à bord de laquelle elle voyageait mercredi soir à Midlands.
Au domicile des Gundiria à Malinga, c’est la consternation la plus totale. Alors qu’on multipliait les démarches en vue des funérailles d’Amal Upendresing Gundiria, les proches et amis de la victime sont accablés devant ce drame.
Les premières informations glanées dans les milieux de la police dans la matinée devaient indiquer que les deux managers de Winners rentraient chez eux après le travail, aux alentours de minuit, quand l’inévitable s’est produit. Amal Upendresing Gundiria, qui était au volant d’une Honda Civic, avait pour habitude de déposer Jayvin Chowrimootoo à l’Agrément, tous deux habitant dans la même région.
Pour des raisons à déterminer par l’enquête policière initiée par le poste de Saint-Pierre, le véhicule devait se crasher contre une barrière sur l’artère principale d’Helvétia. Mandés sur les lieux, les policiers de Saint-Pierre ont été confrontés à une scène effroyable, avec le chauffeur Amal Upendresing Gundiria et le passager avant Jayvin Chowrimootoo tués sur le coup.
Entre temps, les proches des victimes devaient prendre connaissance de la terrible nouvelle à cette heure tardive de la nuit. « Mo pas ti kot mwa kan sa finn arrivé, mo ti kot mo tifi à La Louise. Mo nek gagne enn call telephone vers 00 h 40 d’enn pros ki finn inform mwa ki mo garson inn fer accident ek ki linn gagne enn ti blessur. Mais en fet li ti fini mort. Li ti enn bon zanfan ek enn bon travayer. Nou en fin de mois, akoz sa mem li finn fini so travay un peu pli tard. Dernier fwa mo finn zoine li ti mercredi soir, mo dire li pas rentre trop tard akoz so madam pou ress tousel lakaz » témoigne d’une voix enrouée Naraindeo Gundiria, le père du conducteur.
L’autopsie des deux victimes devait être effectuée aujourd’hui à la morgue du PMOC à Candos. L’enquête policière en vue de déterminer la cause et les circonstances de l’accident s’annonce compliquée, en l’absence de témoins. Mais déjà, les éléments de Saint-Pierre sous la supervision de l’inspecteur Moosun prennent en ligne de compte les averses qui se sont abattues sur l’île depuis quelques jours, rendant nos routes glissantes.
Par ailleurs, un autre accident survenu mercredi soir vers 23 h 45 dans les parages de Midlands et impliquant quatre serveurs a fait une victime. Une voiture privée qui circulait sur la nationale sortait de la Vigie et se dirigeait vers Nouvelle-France quand, probablement à cause d’une chaussée rendue glissante par les averses, elle devait déraper avant de s’écraser contre un parapet à proximité du fly-over de Midlands. Natasha Marie Essilda Zama (24 ans), assise à l’avant, a été projetée hors du véhicule et tuée sur le coup. Deux autres passagers ont été transportés d’urgence à l’hôpital Nehru. Aux dernières nouvelles, leur état n’inspirait pas d’inquiétude. Le conducteur du véhicule a été testé négatif à l’alcotest.
———————————————————————————————————————————
Un corps découvert sur l’autoroute
Aux petites heures ce matin, un corps a été découvert sur l’autoroute à proximité du rond-point Paul et Virginie à Pamplemousses. Selon des sources officieuses il s’agirait d’un habitant de Grand-Bois âgé de 38 ans. L’autopsie qui était pratiquée à la mi-journée devrait être en mesure de certifier s’il s’agit d’un cas de hit and run ou si la victime est morte dans d’autres circonstances.