Le ministère de l’Environnement et du Développement durable et le Mauritius Prison Service ont signé hier un accord relatif à la plantation et la propagation d’arbres et de plantes décoratives et médicinales, de même qu’à la confection de sacs en toile, de t-shirts et de pots de fleurs en ciment par les détenus. Ce projet s’insère dans le cadre de la campagne nationale “Plantons pour un environnement meilleur” du Clean and Green Mauritius Programme.
D’emblée, le Commissaire des Prisons (CP) Jean Bruneau a dit sa « fierté » de voir le Mauritius Prison Service (MPS) être associé à la campagne nationale “Plantons pour un environnement meilleur” du Clean and Green Mauritius Programme. « Ce projet avec le ministère de l’Environnement et du Développement durable (MoE & SD) cadre également avec notre plan stratégique à réussir la réhabilitation et la réintégration sociale de nos prisonniers après leur remise en liberté », a-t-il encore lancé. Selon cet accord, a poursuivi le CP, cela permettra aux détenus à apprendre, sous la supervision des officiers de la prison, les techniques de plantation et de propagation d’arbres et de plantes décoratives et médicinales en pépinières. « Ils apprendront ainsi des techniques pour contribuer à une île Maurice verte et propre, ce qui aidera certainement à leur réhabilitation et leur réinsertion sociale », a-t-il repris.
Outre la plantation d’arbres et de plantes en pépinières, les prisonniers sont également appelés à apprendre à confectionner des sacs en toile, lesquels seront utilisés pour remplacer les sacs en plastique. « En prison, nous avons également des tailleurs, qui nous aideront à former d’autres tailleurs pour fabriquer ces sacs ainsi que des t-shirts, qui porteront des “éco-messages” ! » a lancé le CP.
Enfin, selon cet accord signé hier en début d’après-midi au siège du MoE & SD, à Port-Louis, les pensionnaires du MPS seront aussi appelés à fabriquer des pots de fleurs, qui serviront à embellir le pays. « Ce projet sera bénéfique non seulement aux prisonniers eux-mêmes, mais également au MPS et à la République de Maurice tout entière dans sa quête d’un meilleur environnement », a dit Jean Bruneau.
Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Deva Virahsawmy, a expliqué pour sa part que cet accord entre son ministère et le MPS constitue une première dans son genre à Maurice. « Nous contribuons à la préservation de l’environnement tout en aidant à une meilleure réhabilitation et réintégration sociale des détenus en leur permettant de devenir de meilleurs citoyens », s’est-il réjoui. Et d’expliquer qu’avec cette nouvelle collaboration du MPS, quelque 80 000 arbres auront été plantés d’ici la fin de l’année dans le cadre de la campagne nationale “Plantons pour un environnement meilleur” du Clean and Green Mauritius Programme. « Planter un arbre est devenu une priorité pour Maurice. J’exhorte les parents à planter un arbre pour chaque enfant qui naît afin que l’arbre grandisse avec cet enfant tout comme l’enfant aurait un animal de compagnie », a-t-il entre autres lancé.
Le ministre a aussi affirmé que la confection et la distribution de sacs en toile est en droite ligne avec la Zero Plastic Strategy de son ministère. « Cela va certainement réduire l’impact négatif du plastique dans notre environnement », a-t-il dit. Le Permanent Secretary au MoE & SD Premhans Jhugroo et Jean Bruneau ont ensuite procédé à la signature de l’accord.