Les employés du Central Electricity Board, à Maurice et à Rodrigues, crient victoire à la suite de la conclusion d’un nouveau Collective Agreement, qui sera en vigueur jusqu’à 2017. L’accord déterminant les nouvelles conditions d’emploi, dont une augmentation salariale across the board, a été signé entre la direction et les représentants des travailleurs mercredi.
En prélude de cette signature d’accord, plusieurs séances de travail se sont déroulées depuis l’année dernière entre la direction de ce corps para-étatique et les dirigeants du Central Electricity Board Workers Union ainsi que ceux du Central Electricity Board Staff Association. Pour le bon déroulement des étapes de négociations un consultant fut nommé permettant aux syndicalistes de soumettre des mémoires sur de nouvelles conditions d’emploi pour les employés du CEB que ce soit à Maurice ou à Rodrigues. Des “site visits” furent également organisés à Rodrigues par la direction et les représentants des travailleurs en vue de mieux situer l’étendue du travail sur le terrain.
Ces consultations ont débouché sur un développement des plus positifs en ce début de semaine avec la validation du Collective Agreement et la signature de celui-ci mercredi. L’information principale à retenir : l’augmentation salariale qui sera de 25 % à 42 % en faveur des employés du CEB. De leur côté, les retraités devront désormais percevoir une révision de la pension à hauteur de 17 %. “The monthly pension of pensioners on the payroll as at 30th June 2013 shall be revised with effect from 1st July 2013 to compensate for the cumulative inflation during the period 01 July 2009 to 30 July 2013. The pension obtainable by the pensioner on 30 June 2013 shall be increased by 17 % less compensation paid over the period 2009 to 2013” indique-t-on dans l’accord.
Concernant l’étape de Errors and Omissions, le document de l’accord souligne que “the union shall, within three months of the date of implementation of the Collective Agreement make written submissions on any genuine errors and omissions, if warranted, for resolution by the Board. The Board shall submit an Errors and Omissions Report, within one month of the date of the Union’s written submissions for negotiations and agreement by the party. The agreement reached on the Errors and Omissions Report shall be appended to the Collective Agreement.”
Concernant la signature de ce “Collective Agreement”, la satisfaction est de mise du côté des employés et syndicalistes. Ces derniers comptent célébrer cette victoire dignement dimanche avec un rassemblement dimanche à l’hôtel Gold Crest, Quatre-Bornes, avec une animation de 9h à 16h.