Gianduth Akhjah, qui occupait le poste d’Attendant au sein du Conseil de District de Grand-Port, est poursuivi par l’ICAC devant la Cour intermédiaire sous une charge de “Public Official using office for gratification”. Il a comparu devant la magistrate Ida Dookhy-Rambarun en Cour intermédiaire hier dans le cadre du procès qui lui est intenté. L’ex-Attendant a indiqué qu’il allait retenir les services d’un avocat. La magistrate a ainsi ajourné le procès au 21 janvier afin que le nécessaire soit fait. La commission anti-corruption est représentée par Me Preesha Bisnauthsing.
Il est reproché à Gianduth Akhjah d’avoir réclamé Rs 240 000 à sept personnes en 2012 en leur promettant des postes d’éboueurs. Gianduth Akhjah a été inculpé sous l’article 11 de la Prevention of Corruption Act. Il est accusé d’avoir utilisé son statut au sein du Conseil de District pour promettre un emploi à autrui. Lors de son arrestation, l’habitant de Midlands, âgé de 46 ans, a divulgué les noms de plusieurs autres personnes qui seraient impliquées dans cette affaire. Ces dernières avaient été arrêtées avant de recouvrer la liberté conditionnelle le jour même. Trois d’entre elles étaient passées aux aveux.