La veille de son mariage, la semaine dernière, Keswarsing Ramyead avait été dénoncé à la police dans une affaire d’escroquerie pour une somme d’un peu plus de Rs 2 millions. Toutefois, des limiers du Central CID n’ont pas joué les « froder mariaz », préférant procéder à l’arrestation de ce suspect au lendemain de ses noces. Il a comparu devant le tribunal de Port-Louis sous une accusation de Swindling.
Ce cas d’escroquerie a été commis entre avril et juillet dernier. L’escroc présumé, qui est également un collègue de la victime dans une entreprise de textile de Petite-Rivière, avait fait miroiter un projet d’approvisionnement de produits textile à des chaînes de supermarchés du pays. Il avait également soutenu qu’il avait décroché un important contrat d’exportation sur l’île de La Réunion.
Keswarsing Ramyead avait fait comprendre à sa proie qu’il avait besoin d’une somme de Rs 2 millions pour démarrer le business. Il lui avait également proposé de devenir un partenaire en affaires. De faux documents, sous formes de bons de commande, furent présentés en vue de convaincre de la justesse du projet. Les recettes de ces commandes devaient soi-disant générer des recettes de Rs 16 millions.
Devant ces arguments, la somme de Rs 2 millions fut avancée mais en fin de compte, la victime devait se rendre compte qu’elle avait été dupée, d’où sa décision de consigner une déposition formelle à la police à la veille du mariage du suspect.