Ils seront finalement trois à briguer le poste de 3e vice-président de l’Association des comités nationaux olympiques africains (Acnoa), à savoir Philippe Hao Thyn Voon, président du Comité olympique mauricien (COM), le Centrafricain Gilbert Gressenguet et le Nigérien Mamadou Talata Doulla. L’élection du comité directeur de l’Acnoa pour la période 2013-2016 se déroulera demain lors de la 15e assemblée générale ordinaire à Abidjan en Côte d’Ivoire.
Membre de l’Acnoa en tant que président de la zone 7, Philippe Hao Thyn Voon aspire donc à grimper dans la hiérarchie. Lui qui assume depuis octobre de l’année dernière la présidence du Conseil international des Jeux des îles de l’océan Indien et qui a été réélu cette année au sein du board des directeurs de la Fédération internationale de tennis de table.
Face à lui se dressera donc Gilbert Gressenguet et Mamadou Talata Doulla. Le premier nommé, vice-président de la zone 4 et membre de la commission marketing au niveau de l’Acnoa, a connu une riche carrière sportive en étant capitaine de la sélection nationale de handball et également volleyeur. Âgé de 59 ans, il a été le président fondateur de la Fédération nationale de tennis de table et agit actuellement comme secrétaire général du comité national olympique de son pays.
De son côté, Mamadou Talata Doulla, 62 ans, préside le comité national olympique du Niger tout en étant le président d’honneur de la Fédération nationale de cyclisme. Ancien basketteur international, il cumule les fonctions de conseiller spécial à la présidence de la République du Niger et de vice-président du comité des assureurs de son pays.
Si cette course à la 3e vice-présidence s’annonce serrée, tel ne sera pas le cas pour la présidence où l’Ivoirien Lassana Palenfo se retrouve sans adversaires. Il rempilera donc pour un nouveau mandat de quatre ans. Pour ce qui est du poste de premier vice-président, l’actuel titulaire Mustapha Berraf de l’Algérie sera aux prises avec le Tchadien Moussa Aggrey, alors que le siège de deuxième vice-président est convoité par Da Costa Alegre Joao Manuel (Sao Tome & Principe) et Sandrasagren Tubby Reddy (Afrique du Sud).
Ils seront quatre en lice pour le poste de quatrième vice-président, à savoir le Sud-Africain Kajee Hajera, le Rwandais Phophina Gashugi, l’Angolaise Nadia Vanda Sousa Eloy Cruz et Matiohang Ramoqopo du Lesotho. Quant à l’Égyptien Khaled Zein Eldin et au Nigérian Habu Ahmed Gumel, ils seront en course pour un nouveau mandat en tant que secrétaire général et trésorier respectivement. Le premier nommé briguera les suffrages face au Zimbabwéen Tomas Ganda Sithole, tandis que Gumel sera face au Malien Habib Sissoko et au Botswanais Malealea Kgosietsile.
Au cours de cette fonction, le procès verbal de la dernière assemblée générale tenue au Zimbabwe sera présenté, alors que les différentes commissions soumettront leurs rapports. La nomination des auditeurs sera également à l’agenda, de même que le choix des pays organisateurs des Jeux d’Afrique et des Jeux de l’Acnoa au niveau des jeunes.