Le ministre des Administrations régionales, a eu une première prise de contact avec les maires, adjoints et secrétaires des villes ce matin, pour faire plus ample connaissance avec les nouveaux élus. Anwar Husnoo a souhaité qu’il y ait une « communion » entre édiles, son ministère et les citadins durant les six mois à venir.
Lors d’un point de presse après cette rencontre, Anwar Husnoo a souligné l’importance d’une bonne entente entre les municipalités et le ministère ainsi que les citadins. « Cette bonne collaboration aidera à améliorer la qualité de vie des citoyens en ce qui concerne l’environnement et l’hygiène de vie, parmi d’autres aspects », dit-il.
Le ministre des Administrations régionales a partagé son désir de voir des conseillers de terrain plutôt que des bureaucrates. « Il est primordial de voir une communion entre les citadins et leurs conseillers », a-t-il fait ressortir. Dans cette optique, le ministère de la Sécurité sociale et celui de l’Égalité des Genres, du Développement de l’Enfance et du Bien-être de la Famille seront sollicités pour mettre des espaces à disposition des conseillers pour recevoir les doléances des citadins. « I don’t want my counsellors to do the usual thing. Je veux une équipe dynamique qui aura une approche beaucoup plus active et innovante auprès des citoyens », a déclaré le ministre, se disant conscient que le travail de modernisation des pratiques municipales se fera petit à petit. Et d’ajouter que les changements se verront sur le long terme.
Les problèmes de drains, les travaux routiers et l’environnement en général ont été les principaux sujets abordés lors de cette rencontre. Les problèmes propres à chaque ville seront abordés séparément. « Every city’s major projects will be taken at a different time using particular methods for each projects », a-t-il fait comprendre. Concernant le budget des différentes municipalités, Anwar Husnoo a promis que le gouvernement « aidera du mieux que possible ». À cet effet, les fonds alloués aux municipalités seront augmentés, avec un contrôle rigoureux pour éviter tout gaspillage. Un comité ministériel sera chargé d’étudier d’éventuelles propositions d’amendements à la Local Government Act.