Cet après-midi, le compte en vue des élections municipales du dimanche 14 juin devrait être bon. À la fermeture de l’exercice d’enregistrement des partis et des alliances politiques, tous avaient répondu à l’appel. À la mi-journée, 30 formations et ententes politiques s’étaient fait enregistrer pour cette joute électorale. À partir de là, les états-majors politiques devront arrêter la liste des 120 candidats pour chaque groupe avec l’approche du Nomination Day du samedi 23 mai.
Dans la matinée, l’état-major de l’Alliance Lepep – dont Showkutally Soodhun, Nando Bodha et Ravi Yerrigadoo pour le MSM, Anil Gayan et Eddy Boissézon pour le ML, Mahmade Khodabaccus et Ramaligum Maistry pour le PMSD – s’était donné rendez-vous au QG de la Commission électorale (CE) pour compléter les formalités d’usage. Le tout s’est déroulé dans une ambiance détendue, les représentants de l’Alliance Lepep se disant « confiants d’une victoire à ces prochaines élections municipales ». Le PTr, qui traverse une passe difficile avec un retour de Navin Ramgoolam aux commandes, sera également de la course pour le contrôle politique des cinq villes. Les procédures ont été confiées à Patrick Assirvaden, un des plus fidèles lieutenants du leader Navin Ramgoolam, et Stéphanie Anquetil. Satish Faugoo, Lormus Bundhoo, Mohamed Osman et Michael Sik Yuen ont également fait le déplacement.
Les autres partis engagés dans les municipales sont Rezistans & Alternativ, Lalit, le Front Solidarité Mauricien (FSM) de Cehl Meeah, la Voice of Hindu (VOH), le Muvman Premye Me (MPM), le Tamil Council (TC) et les Verts Fraternels-Zanfan Landrwa de Sylvio Michel. Après cette étape, l’Electoral Supervisory Commission (ESC) se réunira demain sous la présidence de Me Yousouf Aboobaker, Senior Counsel, en vue d’avaliser la liste des partis politiques, de même que celle des “polling stations”, prévues comme suit :
(1) Port-Louis avec 38 centres de vote pour les six arrondissements, dont sept dans le Ward III;
(2) Beau-Bassin avec 22 centres de vote dans les six arrondissements;
(3) Curepipe avec 17 centres de vote, dont cinq au Ward II;
(4) Quatre-Bornes avec 12 centres de vote répartis dans les cinq arrondissements;
(5) et Vacoas/Phoenix avec 26 centres de vote dans les six arrondissements, dont six au Ward VI.