L’année scolaire 2015 s’est ouverte aujourd’hui avec l’admission en Std I et en Form I. Selon les chiffres communiqués par le ministère ce matin, 12 782 enfants ont fait leur entrée à l’école primaire et 14 500 adolescents au secondaire. Mais la grande rentrée pour les secteurs préscolaire, primaire et secondaire est prévue pour lundi prochain. Tout laisse croire que les nouveaux venus au primaire auront un parcours scolaire différent avec l’insistance sur une éventuelle introduction du projet Nine-year Schooling, même si pour l’heure rien n’a encore été clairement défini.
L’admission au primaire et au secondaire s’est déroulée dans le calme et a été similaire aux années précédentes. Outre les 12 782 admis en Std I ce matin, les 14 500 élèves ayant réussi aux examens du CPE l’an dernier devraient faire leur entrée en Form I. Mais selon nos informations certains parents cherchent encore une place pour leur enfant. En revanche, la rentrée pour les nouveaux admis dans le secteur Prevocational se fera la semaine prochaine.
Le ministère de l’Education affirme que l’exercice d’inscription en Std I et en Form I s’est déroulé selon les règlements en vigueur. « Admission procedures will be further streamlined in the near future and a more customer-oriented approach will be adopted so as to satisfy the parents seeking admission of their wards », annonce le ministère. Les chiffres concernant la population estudiantine dans les écoles publiques seront disponibles à la fin du mois de janvier.
Certains collèges privés ont pris quelques initiatives pour cette journée réservée aux nouveaux admis et qui ont été d’ailleurs bien appréciées par les parents. À titre d’exemple, le collège Lorette de Curepipe avait invité un représentant de la force policière pour une causerie sur les habitudes et les comportements des jeunes. Cet officier de police a donné des conseils aux parents et aux enfants présents ce matin sur les précautions à prendre par rapport à l’utilisation du portable et des réseaux sociaux afin de ne pas se retrouver dans des situations embarrassantes.
Par ailleurs, jusqu’ici Leela Devi Dookun, la nouvelle ministre de l’Education, n’a donné aucune indication sur l’orientation qu’elle souhaite donner à ce secteur. Les stakeholders du primaire et du secondaire ainsi que les parents d’élèves veulent être fixés particulièrement sur la mise en pratique du projet Nine-year Schooling, mesure qui a figuré dans le manifeste électoral de l’Alliance Lepep. En ce début d’année il y a beaucoup d’interrogations aussi dans les écoles primaires sur l’avenir de l’Enhancement Programme (EP) — projet introduit en 2010 par l’ancien ministre de l’Éducation mais qui s’est avéré un échec total selon le dernier rapport de l’Audit. Le ministère compte-t-il mettre fin à ce programme éducatif ? « EP has been implemented since 2010. Evaluation is being carried out and decision as appropriate will be taken », nous a répondu ce matin le ministère de l’Éducation.
Selon nos renseignements, Sex Education — une question soulevée plusieurs fois au Parlement ces dernières années — sera finalement introduite cette année au niveau du secondaire. L’enseignement de ce sujet sera obligatoire dans tous les collèges. Du côté du ministère de l’Education et de la PSSA l’on affirme que « tout est prêt » pour démarrer ce programme de formation et que la décision de faire figurer cette matière au time-table à compter de cette année a déjà été prise par le ministère l’an dernier. En s’adressant aux parents ce matin, certains recteurs les ont informés de cette décision.