Six personnes, dont trois mineurs, ont été arrêtées hier par l’ADSU pour divers délits liés à la drogue. Parmi, deux sont des élèves d’un collège de Phoenix, arrêtés après la saisie de cannabis sur l’un d’eux.
Après avoir saisi du cannabis sur un collégien de 17 ans, le professeur d’éducation physique et le recteur d’un établissement scolaire de Phoenix ont convoqué, vers 12 h 15 hier, les enquêteurs de la division centrale de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) sur place. Lorsque ces derniers sont arrivés, le professeur d’éducation physique leur a expliqué que plus tôt durant la journée, il se trouvait dans la Physical Education Room lorsqu’il a aperçu un inconnu remettre un colis à un élève de l’établissement à travers la clôture, après quoi le mineur a conservé celui-ci dans la poche de sa chemise. Questionné juste après, ce dernier a été obligé d’avouer à son professeur que le colis en question était du gandia et qu’il l’avait récupéré pour son ami, un élève du même établissement scolaire, âgé de 15 ans. Également convoqué, ce dernier n’a pu que confirmer les dires de son camarade. La drogue collectée a aussitôt été saisie par les enquêteurs et les deux élèves ont été appréhendés en présence de leurs parents, puis conduits jusqu’aux locaux de l’ADSU pour la suite de l’enquête. Leurs domiciles respectifs ont été fouillés mais les officiers de la brigade antidrogue n’y ont rien trouvé. Après avoir été interrogés, les deux mineurs ont été libérés sur parole.
Durant la même journée, cette même division de l’ADSU a intercepté un troisième adolescent, âgé de 18 ans, dans une cour abandonnée se trouvant aux abords de Railway Road, à Quartier-Militaire. Fouillé, cet habitant de Bel-Air/Rivière-Sèche a été trouvé en possession d’un sachet en plastique transparent contenant 40 gm de drogue synthétique. Interrogé, il a confié aux enquêteurs que celle-ci était destinée à la revente. Rien de compromettant n’a été découvert après une perquisition de son domicile. Le jeune homme, placé en détention policière, a comparu en Cour aujourd’hui.
Enfin, dans la région nord de l’île, la division métropolitaine de l’ADSU a procédé à l’arrestation de trois individus pour possession de drogues diverses. Le premier, un adolescent de 17 ans, est un habitant de Vallée-Pitot. Il a été arrêté après qu’une certaine quantité de gandia a été découverte à son domicile lors d’une perquisition. Il a été libéré sous caution durant la même journée après son passage en Cour. Le second, un cordonnier de 36 ans habitant la Capitale, a été appréhendé après qu’une seringue contenant de l’héroïne a été trouvée sur lui. Libéré sur parole, il a ensuite été traduit en Cour aujourd’hui. Le troisième, un homme de 28 ans habitant Cité Briqueterie, a été intercepté alors qu’il se trouvait chez un ami, qui habite également la localité. Au cours d’une fouille du domicile de ce dernier, le trafiquant de drogue présumé a été trouvé en possession d’un sac en plastique noir dans lequel se trouvaient 39 feuilles d’aluminium renfermant de l’héroïne. Dix-sept feuilles d’aluminium, un morceau de miroir brisé et une lame portant les traces de cette drogue ont également été collectés, suspectés de servir à l’emballage de l’héroïne. Placé en détention policière, il a également été traduit en Cour aujourd’hui.