La réunion de l’Advisory Committee sur la santé au travail à la Victoria House s’est soldée hier après-midi sur le “walk-out” de plusieurs syndicats. Raison évoquée : la présence de Business Mauritius à la table des négociations. Interrogé par Le Mauricien à la sortie de la réunion, Reaz Chuttoo, président de la Confédération des travailleurs des secteurs public et privé (CTSP), a déclaré que plusieurs formations syndicales ont pris la décision de ne pas être présents dans des forums où Business Mauritius sera représenté.

« Notre prise de position a été renforcée aujourd’hui car Business Mauritius a émis un communiqué samedi dernier pour menacer de paralyser l’économie du pays. Il est inacceptable de prendre une telle position. C’est comme si Business Mauritius était en train de venir dire que si ces deux projets de loi sont votés, il y aura un chaos dans le pays. Ce n’est pas normal. Il faut qu’une décision politique soit prise à propos de ces deux projets de loi », a-t-il déclaré. « À notre niveau, on ne peut pas venir parler de santé au travail alors que les employeurs n’ont toujours pas compris qu’un salaire et des conditions décents constituent des éléments non négligeables pour la santé et la sécurité au travail. Comment venir parler de la santé et de la sécurité au travail lors de ce comité alors qu’il y a des gens qui ne respectent pas la santé mentale des travailleurs. Ce serait donc une contradiction si nous restions au sein de ce comité », estime encore Reaz Chuttoo. Aussi ce dernier dit préférer attendre jusqu’à vendredi prochain avec la présentation de la nouvelle version du Workers Rights Bill et de l’Employment Relations (amendment) Bill avant de décider de la marche à suivre.

Hier, les représentants du Mauritius Labour Congress, de la Workers Federation, de la All Workers Trade Union et de la National Trade Union Confederation et de la CTSP ont effectué un “walk-out”. La réunion s’est cependant poursuivie avec les représentants de la Fédération des syndicats des services publics, des officiers du ministère du Travail et Pradeep Darsun, Chief Operating Officer de Business Mauritius.