Depuis 6 heures ce matin, au vu de l’atterrissage du courrier d’Air Mauritius venant de l’aéroport Charles de Gaulle avec 275 passagers à bord, le nouveau terminal du Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport est entré en opération. Toujours dans la matinée, soit avant 9 heures, a eu lieu le premier Check-In des passagers à destination de Johannesburg dans le nouveau hall de départ. Toutefois, le baptême du feu devra intervenir cet après-midi avec pas moins d’un millier de passagers à traiter au départ de trois vols majeurs, dont un d’Emirates Airline pour Dubayy.
Dans la nuit d’hier à ce matin s’est déroulé le basculement de toutes les opérations de l’ancienne aérogare au nouveau terminal. Dans les milieux de l’Airport Terminal Operations Limited, cette étape délicate a été franchie selon le schéma prévu. Pour les employés de l’aéroport, ce fut la « plus longue nuit de leur carrière ».
Ainsi, vers les 6 heures ce matin, le premier vol d’Air Mauritius du jour venant de Paris-Charles de Gaulle a atterri et les 275 passagers accueillis dans le nouveau terminal flambant neuf. Pour ces passagers, la satisfaction est de mise de même que les premiers à l’embarquement à destination de Johannesburg peu avant 9 heures. Les accompagnateurs en ont également eu pour leur compte avec la nouvelle configuration leur permettant de mieux suivre leurs proches à l’arrivée aussi bien qu’au départ.
Mais dans les milieux autorisés de l’aéroport, on affirme que le véritable test du nouveau terminal est prévu pour cet après-midi. Au moins un millier de passagers découvriront les nouvelles installations au terminal de départ. Le personnel de l’aéroport et des compagnies aériennes se préparent déjà à affronter cette épreuve dans les meilleures conditions possibles.
Le rendez-vous de cet après-midi est jugé crucial en vue du Debriefing de cette première journée d’opérations du nouveau Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport Terminal avec des solutions envisagées pour éviter des embouteillages inutiles…