L’arrivée d’un premier vol commercial d’un Airbus A380 d’Emirates à Maurice, annoncée pour le 12 mars prochain, devra coïncider avec le Soft Opening du nouveau terminal au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport exécuté au coût de Rs 12 milliards. Les responsables d’Airports of Mauritius Limited, d’Airport Terminal Operations Limited (ATOL) et le gouvernement mettent actuellement au point les derniers détails pour que la préouverture du nouveau terminal soit possible pour le 45e anniversaire de l’indépendance. En principe, le vol spécial EK 701 atterrira sur la piste, inaugurant les facilités réservées pour des Airbus A 380, est prévu à 9 heures 40 le 12 mars. Ce vol transportera un groupe de VIP et de journalistes étrangers, spécialement invités pour l’occasion.
Ces invités spéciaux et clients sur ce vol spécial auront ainsi l’opportunité d’expérimenter le service à bord de l’A380 qu’Emirates va présenter. « L’A380 est le porte-drapeau de la flotte d’Emirates. Ce vol spécial est notre façon à nous de contribuer aux célébrations officielles de l’indépendance du pays », déclare Ahmed Khoory, Senior Vice-President — Commercial Operations, West Asia & Indian Ocean d’Emirates. « Connecter les gens est une des valeurs d’Emirates et en ce jour spécial pour les Mauriciens, nous sommes ravis de pouvoir transporter encore plus de visiteurs vers l’île », poursuit-il. Le vol retour est prévu le même jour à 23 h 20.
Avec la fin des travaux sur le vaste chantier du Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport annoncée pour ce mois-ci, l’arrivée de l’Airbus A 380 d’Emirates constituera une première pour la nouvelle infrastructure aéroportuaire à Plaisance. Une cérémonie spéciale est également en préparation à cet effet. Mais à ce jour, très peu de détails sont disponibles. La mise en opération du nouveau terminal est annoncée pour la fin du mois d’avril avec le transfert graduel des services des anciennes facilités aux nouvelles.
Emirates, soulignons-le, opère sur Maurice depuis 2002 avec des vols assurés généralement par un Boeing 777-300. En décembre 2012, la ligne aérienne a augmenté ses fréquences sur l’île, passant de 12 vols par semaine à deux vols quotidiens.
Emirates est, pour rappel, le plus grand opérateur de l’Airbus A380 et la première compagnie aérienne à avoir passé commande de l’A380. Sa flotte comprend 31 appareils. 59 autres ont été commandés. L’A380 d’Emirates propose deux configurations, l’une avec 489 pour les vols très long-courrier et 517 pour les vols long-courriers. L’A380 d’Emirates est présenté comme un des progrès les plus significatifs en termes de réduction de combustion de carburant et d’émission réalisés depuis quarante ans, consommant jusqu’à 20 % de carburant par passager de moins que son concurrent le plus proche. L’A380 d’Emirates produit moins de 75g de CO2 par passager et par kilomètre, soit près de la moitié de l’objectif européen concernant les automobiles fabriquées à partir de 2008.
L’appareil est fabriqué dans une gamme de matériaux légers qui représentent 25 % de sa structure. L’A380 d’Emirates propose par ailleurs deux douches spas à bord, réservées aux passagers en Première Classe.
En janvier 2013, Emirates a inauguré l’unique terminal au monde spécialement dédié aux A380 à l’aéroport international de Dubaï. Ce terminal offre un espace total de 528 000 m2, réparti sur 11 étages avec une capacité d’accueil de 15 millions de passagers par an. Cette partie du Terminal 3, Concourse A, deviendra le « home of the Emirates A380 », permettant aux passagers de voyager à bord d’un A380 vers plus de 20 destinations à travers le monde.