Les responsables de l’Airport Terminal Operations Limited (ATOL), société qui s’est vu confier la supervision de la construction, la mise en opération et la gestion de la nouvelle infrastructure aéroportuaire à Plaisance, ont confirmé que le terminal flambant neuf sera opérationnel à partir du jeudi 12 septembre. D’autre part, la cérémonie officielle d’inauguration par le Premier ministre, Navin Ramgoolam, devra intervenir le vendredi 30 août. C’est ce qui découle d’une visite guidée pour des journalistes, organisée dans la matinée.
La nuit du mercredi 11 au jeudi 12 septembre est anticipée comme étant la plus cruciale dans le cadre du basculement dans le nouveau terminal au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport. Depuis plusieurs semaines déjà, les opérateurs ont été informés officiellement que tout doit être prêt pour la mise en service du nouveau terminal à partir des premiers vols au départ et à l’arrivée très tôt dans la matinée du jeudi 12 septembre.
Tous les opérateurs doivent être installés avant la date du 30 août pour l’inauguration. L’exercice d’emménagement a débuté depuis le mois de juillet dernier. ATOL Newsletter note à cet effet que « la première étape est l’aménagement des bureaux d’ATOL, qui s’est effectué à la fin du mois de juillet. S’en suivent les bureaux des stakeholders gouvernementaux comme les PIO ou la douane. Aménager les bureaux d’ATOL dans le nouveau terminal était une priorité pour que les équipes opérationnelles soient directement sur le terrain et puissent avoir une meilleure prise de connaissance de leurs locaux. L’emménagement des locaux pour les compagnies aériennes, dont Air Mauritius et les différents concessionnaires (commerces, restaurants…), est également prévu rapidement, dans une optique de familiarisation du personnel dans leur nouvel espace de travail et pour que tout soit fin prêt pour l’ouverture. »
Avec la confirmation de cette date, Romesh Bhoyroo, directeur des opérations d’ATOL, intervenant dans la dernière édition d’ATOL Newsletter, situe l’importance de cette opération dans la nuit du 11 au 12 septembre. « L’un des plus grands challenges qui attend ATOL au mois de septembre est le déménagement, en une nuit, de toutes les opérations aéroportuaires à partir de l’existant vers le nouveau terminal de façon à ce qu’il soit fonctionnel dès le lendemain.
Cette contrainte de temps est indispensable car aucun retour en arrière n’est envisageable. Évidemment, les équipes du terminal seront stratégiquement positionnées au cours des premières semaines, non seulement pour guider les passagers, mais aussi pour pallier les éventuelles difficultés », fait-il comprendre.
En prévision de l’exploitation du nouveau terminal, ATOL prévoit un exercice grandeur nature à partir du nouveau terminal demain. Des passagers d’Air Mauritius en partance pour Rodrigues et venant de cette même destination auront l’occasion d’étrenner les nouvelles facilités dans le terminal aéroportuaire. Cet exercice devra permettre aux responsables de tous les services concernés d’assurer une coordination et de passer en revue toutes les procédures avant le 12 septembre.
Des membres de la presse, présents au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport lors de la visite de ce matin, ont eu un briefing complet sur les différentes procédures adoptées que ce soit au départ ou à l’arrivée dans le nouveau terminal. Intervenant à la fin de cette tournée, le Chief Executive Officer d’ATOL, Bruno Mazurkiewicz, a confirmé que le calendrier établi pour la mise en opération du nouveau terminal est suivi à la lettre avec l’étape de décontamination prévue dans une dizaine de jours. « Nous sommes dans l’ultime étape de la mise en opération du plus bel aéroport de la région d’Afrique », a-t-il déclaré en substance.