Depuis le 10 septembre, soit près d’un an après la fermeture dénoncée par Week-End, la terrasse publique de la nouvelle aérogare, donnant sur le hall d’embarquement et le passage des arrivées, est de nouveau accessible au public. Une décision qui a surpris et qui intervient après que des travaux d’aménagement entrepris par Airport Terminal Operations Ltd (ATOL) ont été complétés. Cela permet désormais aux personnes venues accueillir ou déposer leurs proches à l’aéroport de les regarder du haut de la terrasse.
C’était un souhait de Navin Ramgoolam : que les Mauriciens qui, traditionnellement, aiment accompagner leurs proches à l’aéroport puissent les suivre jusqu’à leur embarquement, ou voir atterrir et décoller les avions. Mais un mois seulement après l’ouverture de la nouvelle aérogare SSR, la terrasse publique donnant sur le hall d’embarquement et les boutiques hors taxes et avec vue sur l’arrivée des avions et des passagers, avait été fermée, au grand étonnement de tous.
Une décision qui n’avait pu être expliquée, à l’époque, par ATOL, mais qui, selon certaines sources, relevait d’un incident avec la femme d’affaires Nandanee Soornack — qui gère, outre les restaurants Airway Coffee, plusieurs boutiques dans l’enceinte de la nouvelle aérogare — avec certains visiteurs de cette zone publique, qui, il est vrai, avaient aussi un comportement désobligeant pour les consommateurs de la terrasse du café.
Mais un an après, ATOL, qui explique avoir effectué des aménagements nécessaires et s’être assuré de mesures de sûretés suite à certaines modifi cations, a réouvert la terrasse, donnant désormais accès au public non voyageur pour regarder à travers les vitres l’embarquement des passagers ou encore leur arrivée.
Pour y accéder, il faut se rendre au 2e étage de l’aérogare, en passant devant les deux restaurants Airway Coffee, les seuls à l’extérieur de l’aéroport. Deux passages mènent à la terrasse. L’un pour voir les passagers dans le hall d’embarquement, ou dans les boutiques Armani, Boss, et Ralph Lauren, entre autres, l’autre pour voir l’arrivée des avions et la venue des passagers empruntant le couloir avant les comptoirs de l’immigration. Mais entre les deux passages, un couloir aux vitres opaques. Des vitres semblables ont aussi été installées sur le panneau droit au niveau du hall donnant sur les arrivées et qui surplombe l’un des restaurants Airway Coffee, à l’intérieur de l’aéroport. Le commerce de Madame Soornack est désormais protégé de la vue du public!
Combien a coûté ce réaménagement? On ne le sait pas encore. Ce qui est sûr, c’est que désormais, c’est à travers des grands panneaux de vitres, opacisés par endroits, que le public peut apercevoir ce qui se passe à l’intérieur du hall d’embarquement et le couloir d’arrivée.
Qu’à cela ne tienne, désormais les Mauriciens pourront voir partir et arriver leurs parents et amis!