L’ADSU et des éléments de la Customs Anti-Narcotics Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA) ont réussi un joli coup de filet lundi avec l’arrestation d’une ressortissante malgache âgée de 35 ans, qui avait dissimulé environ Rs 4 M d’héroïne dans ses parties intimes.

Une Malgache d’une trentaine d’années a été arrêtée par les limiers de la division de l’ADSU de l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam dans la soirée du lundi 26 février. La passagère à l’allure suspecte a été conduite au poste des douanes pour un contrôle. Ses bagages ont été fouillés, mais à ce stade rien d’incriminant n’avait été retrouvé.

La jeune femme qui n’avait pas l’air dans son assiette pendant la fouille a davantage attisé la suspicion des officiers. De ce fait, elle a été transférée au bureau de la CANS (Customs Anti Narcotics Section) pour une fouille corporelle. Exercice fructueux, car un colis de forme cylindrique enveloppé dans un préservatif a été retrouvé dans ses parties intimes. Le colis en question contenait une certaine quantité de poudre soupçonnée d’être de la drogue.

La jeune femme originaire de Ambohidratrimo à Antananarive a été arrêtée et placée en détention provisoire. Elle a comparu en cour ce mercredi 28 février. La suspecte a déclaré aux officiers de l’ADSU qu’elle venait en vacances à Maurice et qu’elle avait prévu de séjourner à Trou D’eau Douce.

Une opération de livraison contrôlée, menée dans le sillage de cette affaire, n’a cependant pas eu les résultats escomptés. L’exercice a finalement été annulé mardi soir.