Deux ans après la pose de sa première pierre, la construction du nouveau terminal du SSR International Airport a atteint sa phase finale. Sa silhouette se profile à l’horizon tandis qu’à l’intérieur, les travaux de second oeuvre s’intensifient, et l’installation des équipements techniques, climatiseurs et ascenseurs se poursuit dans toutes les zones du chantier. La presse a ainsi été conviée à une visite guidée, mercredi après-midi, à l’occasion de la visite du Premier ministre, Navin Ramgoolam, venu constater l’avancée des travaux.
Construit sur trois niveaux, le nouveau terminal comprend, au rez-de-chaussée, un espace pour les opérateurs touristiques pour l’accueil des visiteurs étrangers, le service des douanes et le hall des bagages. « Il y aura six carrousels de bagages en tout, dont cinq gros pour les vols internationaux, et un petit pour Rodrigues », indique Deva Thancanamootoo, Deputy Chief Executive Officer d’Airport Terminal Operations Ltd (ATOL), entreprise responsable de la construction et de la gestion du nouveau terminal.
Le premier niveau est dédié aux formalités d’enregistrement des passagers. Quarante-huit comptoirs seront aménagés à cet effet. De même, le Check-in Hall comprendra 26 comptoirs d’immigration, contre 18 dans le terminal actuel, et dix appareils de rayons X, contre trois actuellement.
Après les procédures d’enregistrement, les passagers devront obligatoirement circuler par l’espace duty-free avant de se rendre dans le hall de départ. « Nous les obligerons à dépenser leur argent », dit d’une voix enjouée Deva Thancanamootoo. Cinq passerelles sont prévues pour l’embarquement, dont trois mèneront au parking réservé à l’A380 d’Airbus.
Les arrivées se feront également au premier niveau, à partir duquel les passagers pourront descendre au niveau zéro dans la zone des bagages. Trente-huit comptoirs, contre 22 actuellement, sont consacrés aux arrivées des passagers. La galerie comprendra également huit comptoirs, contre quatre actuellement, pour les passagers en transit. Deux patios sont aussi prévus à ce niveau.
À partir de là, des ascenseurs panoramiques et des escaliers donneront accès au deuxième niveau où un Well-wishes Hall sera aménagé pour ceux accompagnant les passagers. « Toute cette partie sera vitrée et le public pourra voir les passagers arriver ou procéder à leur enregistrement au premier niveau, tout comme que les appareils sur la piste. Ce sera très visuel », souligne le Deputy CEO d’ATOL. Le deuxième niveau comprendra également un restaurant pour le public et le personnel de l’aéroport.
Le design du nouveau terminal est signé Alain Davy. La structure en acier a nécessité plus de 14 000 tonnes d’éléments. L’expertise d’entreprises étrangères, dont la China State Construction and Engineering Corporation (CSCEC) et le Louis Berger Group (LBG), gestionnaire du projet, a été nécessaire pour réaliser cette imposante structure.