Des fans surexcités de Chemin-Grenier, Highlands, Pointe-aux-Piments et Quatre-Bornes ont réservé un accueil chaleureux à Sanam Puri et sa troupe hier. Ces derniers se produiront demain soir au SVICC.
Sanam Puri et sa troupe – composée de Venky S., Keshav Dhanraj et Samar Puri, son frère – sont arrivés à Maurice hier après-midi. Arborant des t-shirts avec des photos de leurs idoles, les fans ont été nombreux à se faufiler dans la salle d’attente pour tenter d’apercevoir le quatuor indien et solliciter des autographes, que les artistes ont signés de bonne grâce. Visiblement très heureux de se retrouver à Maurice pour la troisième fois afin d’y tenir un concert demain à 19h30 au SVICC, Sanam Puri a promis des surprises. Surtout avec des reprises des années 70’, dont Mere Mehboob et Lagja Gale de même qu’une version de La Bamba. Aussi au programme, Hai Apna Dil To Awra, vidéo tournée à Maurice et comprenant des musiciens à l’instar de Soogum Sookha, le père de Shailen Sookha, directeur de Spelmedia, l’agence qui organise le concert. Les billets pour l’événement de demain sont toujours disponibles dans les magasins Mikado.
Sanam Puri est doté d’un label, une marque de fabrique. Rares sont ceux qui parviennent à combler le grand public et les mélomanes. Certains de ses fans le considèrent même comme un nouveau messie du fait qu’il produit une sonorité réinventée. « En élaborant une nouvelle sonorité, j’ai toujours à l’esprit que les mélodies d’hier ne doivent pas se cantonner aux marques traditionnelles. C’est aux musiciens de produire une marque vivante, en perpétuelle évolution. J’adore ses musiciens qui ont prouvé que l’on peut faire de la musique d’avant-garde avec des mélodies et des orchestres classiques. Et tandis que certains courants proposent des remix de mélodies, nous ne modifions pas les paroles », indique Sanam Puri. Ce dernier n’est pas l’héritier d’un nom ni d’une lignée et ne supporte dès lors la modification ni l’affadissement de la musique. En témoigne sa réputation, qui ne cesse de s’amplifier. Le jeune crooner a su dompter ses obsessions pour se dévoiler avec une sensibilité à fleur de peau. Il touche ainsi le coeur de l’homme et fait jaillir en lui des émotions pures. C’est d’ailleurs ce qu’il tentera aux côtés de sa troupe demain au SVICC.