photo illustration

Millicent Atieno Obare, une Kenyane âgée d’une quarantaine d’années, est arrivée à Maurice à bord du vol MK 535 en provenance de Nairobi. Suite à son comportement suspect, les officiers de la Customs Anti-Narcotics Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA) l’ont interceptée et ont fouillé ses bagages.

Elle a été interrogée sur le but de sa visite dans l’île et a fini par avouer qu’elle avait avalé des boulettes contenant de la drogue.

Elle a été transportée d’urgence par la police à l’hôpital Nehru, Rose-Belle, où, après un scanner, le personnel soignant a identifié des objets suspects dans son estomac. Il s’agissait de 88 boulettes d’héroïne, soit 1,3 kg de cette drogue, estimée à Rs 20 M.

La Kenyane a aussi expliqué que la drogue devait être remise à un Nigérian à Maurice.

Elle a été traduite au tribunal de Mahébourg, où une accusation provisoire d’importation de drogue a été logée contre elle. Une enquête se poursuit afin de mettre la main sur le Nigérian.