photo illustration

Deuxième prise de ce type, par la division du port de l’Anti Drug & Smuggling Unit (ADSU) et le Customs Anti Narcotics Section (CANS) à l’aéroport ce mois-ci. Une femme d’affaires ougandaise a été interceptée avec des boulettes de drogue dans l’estomac.

Lors de son intérrogatoire, elle a avoué avoir avalé 98 boulettes et qu’elle reçu l’ordre d’attendre à l’hôtel pour la livraison de la drogue. Elle a été emmenée à l’hôpital Nehru, à Rose-Belle, pour un examen médical et y a été admise.

Une opération de control delivery a été mise sur pied afin de piéger le destinataire. Les officiers de la brigade sont tombés sur deux hommes d’origine africaines. Un Nigérien, âgé de 30 ans, qui loge actuellement dans un appartement à Grand-Baie, a été arrêté. L’autre a réussi à s’enfuir.

Un fouille a eu lieu le même jour dans l’appartenant. Deux passeports, deux téléphones mobiles et une somme de USD 6 000 ont été découverts. Le suspect a été placé en détention policière tandis que son présumé complice est activement recherché.