Adeela Rawat, la fille de l’ex-chairman de la BAI, a déposé une nouvelle demande hier devant la juge Gaytree Jugessur-Manna en vue de récupérer sa Mercedes, dont le coût est de Rs 5 M. Après plusieurs tentatives, Adeela Rawat-Feistritzer est toujours suspendue à la décision de la Financial Intelligence Unit (FIU). Elle soutient que les charges provisoires qui pesaient sur elle ont été rayées et que la FIU n’a de fait « aucune raison » de détenir sa voiture.
Si la fille de Dawood Rawat a pu accéder à son compte bancaire, elle devra en effet toujours patienter pour sa voiture. L’affaire sera appelée devant la juge le 7 septembre pour prendre connaissance de la décision de la FIU. A noter que dans sa plainte en réclamation, Adeela Rawat avaient affirmé avoir perdu deux appartements à Floréal, valant Rs 25 M et Rs 22 M. Elle avait aussi fait mention de sa Mercedes. Adeela Rawat et son époux, Claudio Feistritzer, ont logé une plainte en Cour suprême, réclamant chacun des dommages de Rs 100 M à l’État, au CP et à l’ACP Heman Jangi. La fille de Dawood Rawat explique que, suite à son arrestation, le 17 juin 2015, elle a subi « d’énormes pertes financières » car s’étant retrouvée « sans argent » après que ses biens aient été saisis. Son époux évoque, lui, des « dommages à leur réputation ». Les défendeurs ont signifié leur intention de résister à la plainte. Leur défense est attendue. L’affaire sera de nouveau appelée devant la Master and Registrar de la Cour suprême le 19 septembre.