L’ex-ministre de l’Environnement, Raj Dayal a tenu une conférence de presse cet après-midi, dimanche 16 septembre, dans le bureau de Ravi Rutnah, son avocat, pour regretter qu’il n’y ait pas eu d’enquête sur sa plainte pour complot dans l’affaire Bal Kouler.

Raj Dayal déplore donc que les procédures n’auraient pas été suivies dans sa plainte pour complot dans cette affaire. Il est revenu cet après-midi avec une lettre qui serait signée du bureau du DPP et qui attesterait que l’ICAC ne s’est jamais penchée sur sa déposition pour complot dans le cadre de l’affaire Bal Kouler où Patrick Soobhany avait soutenu avoir reçu une demande de pot de vin de l’ex-ministre en 2016.

« Selon cette lettre, l’ICAC n’a pas enquêté sur ma déposition pour complot pour connaître la vérité, nous sommes en face d’un abus de procédure et d’un abus constitutionnel » a-t-il fait ressortir face à la presse.

Il annonce également dans la foulée, que ses avocats enquêteront afin de faire la lumière sur toute cette affaire. Son homme de loi Ravi Rutnah trouve anormale qu’il n’y ait pas eu d’enquête à la suite de sa plainte.