Nitesh Ramdharry, un homme d’affaires de Triolet, a été arrêté de nouveau lundi dans le cadre de l’affaire Bangaleea. Il a comparu en cour de Rose-Hill où une charge provisoire de « conspiracy » et « forgery » a été retenue contre lui.
Arrêté le 11 février, quand il a comparu devant le tribunal de Pamplemousses pour un cas de fausses allégations contre une de ses ex-employées, Nitesh Ramdharry a de nouveau été arrêté par les enquêteurs du Central CID lundi dans l’affaire Bangaleea. Il a cette fois comparu au tribunal de Rose-Hill où une accusation provisoire de « conspiracy » et de « forgery » a été retenue contre lui. Lors de sa comparution au tribunal de Pamplemousses, il avait dû fournir une caution de Rs 8 000 et signer une reconnaissance de dettes de Rs 30 000 pour retrouver la liberté.
Nitesh Ramdharry s’est fait connaître en consignant une déposition au CCID en 2012 contre Hemant Bangaleea, courtier et agent politique du Nord, pour escroquerie dans une transaction foncière de Rs 40 millions. En novembre 2013, il devait se rétracter pour cette fois-ci dénoncer son homme de loi Me Roshi Badhain, l’accusant de lui avoir conseillé de mentir dans cette affaire et de grossir le chiffre de la transaction foncière pour la mettre à Rs 40 millions. Nitesh Ramdharry a été interrogé à maintes reprises par le CCID suite à ses autres allégations portées contre d’autres personnes citées dans ses dépositions.