L’ancien vice-premier ministre et ministre des Infrastructures publiques, ainsi qu’ex-bras droit de Navin Ramgoolam, Anil Bachoo, a été de nouveau entendu ce matin aux Casernes centrales. Il est de nouveau entendu “Under Warning” par des enquêteurs du Central CID, sous la supervision de l’assistant commissaire de police Heman Jangi, dans le cadre de l’enquête sur le scandale Betamax, avec un contrat jackpot de Rs 10 milliards pour le fret pétrolier de la State Trading Corporation.
En début d’après-midi, les hommes de loi de l’ancien ministre travailliste, Mes Yatin Varma et Raj Pentiah, déclaraient à la presse que leur client coopérait avec le CCID dans cette affaire et que les réponses aux questions sont « claires et directes ». Anil Bachoo devra néanmoins encore retourner au CCID demain matin.?Anil Bachoo avait été entendu la semaine dernière, où une menace de détention pesait sur lui. Une perquisition a même eu lieu à son domicile, à Plaine-des-Roches, mais rien de compromettant n’avait été retrouvé. En revanche, Navin Kumar Bachoo, le frère d’Anil Bachoo, a été arrêté et libéré sous caution sous une charge de “Assault with premeditation”. Il avait tenté d’agresser deux journalistes de l’express en dirigeant sa BMW sur eux. L’un d’eux avait été légèrement blessé au pied.