Le Chief Executive Officer de Betamax, Veekram Bhunjun, qui fait l’objet de quatre charges provisoires dans l’affaire Betamax, a été autorisé à s’absenter du pays du 5 au 26 mai pour affaires. Il se rendra ainsi au Kenya, au Mozambique, en Tanzanie, en Ouganda et en Afrique du Sud. La décision de la cour, après le “stand” du DPP, a été prise le jeudi 28 avril. Veekram Bhunjun devra fournir une caution de Rs 250 000 à cet effet. Il se présentera en cour le 27 mai, selon les conditions établies. Le CEO de Betamax, qui est actuellement en liberté sous caution, est représenté par Me Yahia Nazroo.
Pour rappel, la motion logée par Me Yahia Nazroo demandant que les charges provisoires qui sont retenues contre son client soient rayées sera débattue le 29 juin, le parquet ayant demandé un délai de deux mois pour se décider. Veekram Bhunjun répond d’accusations provisoires de “conspiracy”, “signing a contract without the approval of the central procurement board”, “bribery for procuring contract” et “influencing public official”.