Eshan Chady, frère de l’ancien ministre et ancien président de la Mauritius Ports Authority (MPA) Siddick Chady, s’est présenté hier devant la Cour de district de Port-Louis Sud où deux charges provisoires ont été logées contre lui. Il s’agit d’une charge de complot et d’une autre pour aiding and abetting the author of a crime. Représenté par Me Ridwaan Toorbuth, il a bénéficié de la liberté conditionnelle contre une cash surety de Rs 75 000. L’homme d’affaires a également dû signer une reconnaissance de dettes de Rs 100 000.
Rappelons que dans cette affaire plusieurs personnes font l’objet d’une accusation provisoire, notamment Prakash Maunthrooa, ancien Chairman de la MPA et consultant de la firme Boskalis, ainsi que Siddick Chady. L’enquête a été réouverte le mois dernier dans une affaire de blanchiment d’argent et de pots-de-vin allégués qui est estimée à quelque Rs 27 millions.