Il était prévu ce matin que Me Roshi Bhadain, avocat de Prakash Maunthrooa, débatte sur une motion d’arrêt des procédures judiciaires contre son client mais la session a été renvoyée à la semaine prochaine. La police reproche à Prakash Maunthrooa (57 ans) d’avoir agi, avec Siddick Chady, Chietanrao Luximon, Raymond Lagesse, Gilbert Philippe et Pieter Boer, pour blanchir de l’argent. Selon l’enquête, qui a duré quelque six ans, les délits allégués auraient été commis entre 2006 et 2007 à la MPA de Mer-Rouge. Prakash Maunthrooa aurait également aidé Yudesh Teeluck et Roselio Imenez à obtenir 88 525 euros et 12 000 euros respectivement pour les corrompre. Il est provisoirement accusé d’avoir reçu US $ 30 000 et 106 525 euros pour l’allocation d’un contrat de dragage à une firme privée. Me Roshi Bhadain est d’avis que si le procès devait continuer, cela constituerait un abus de procédure et serait préjudiciable à son client selon l’article 10 de la Constitution. Siddick Chaddy est quant à lui accusé d’avoir reçu de l’argent pour accorder un contrat de dragage à Boskalis International B.V Holland.