Siddick Chady, ancien président de la Mauritius Ports Authority (MPA), réclame Rs 50 M de dommages à un représentant de la firme néerlandaise Boskalis, à savoir Jan Cornelius Haak. Il reproche à ce dernier d’avoir fait des allégations infondées sur sa personne, lui causant un préjudice. L’ancien directeur du port soutient que Jan Cornelius Haak l’a faussement accusé d’avoir accepté des pots-de-vin afin qu’il exerce son influence sur la Mauritius Ports Authority pour que le contrat des travaux pour le dragage du port en 2006 soit alloué à la firme Boskalis.

Dans ce procès en réclamation, Jan Cornelius Haak souhaite que Siddick Chady enlève certains paragraphes de sa plainte. Lors de la dernière séance, il a été convenu que le Néerlandais revoit sa requête sur les « items » à considérer ou à amender dans la plainte de Siddick Chady. L’affaire a été renvoyée à la Master’s Court pour ce jeudi