L’ancien président de la Mauritius Ports Authority (MPA) Siddick Chady réclame Rs 50 M de dommages au représentant de Boskalis, Jan Cornelius Haak. Il reproche au Néerlandais d’avoir fait « des allégations infondées sur ma personne, me causant alors préjudice ». Dans la plainte rédigée par l’avouée Renuka Brigemohun, l’ancien directeur du port affirme que Jan Cornelius Haak l’a « faussement accusé » d’avoir accepté des pots-de-vin afin qu’il exerce son influence sur la MPA pour que le contrat des travaux au port soit alloué à la firme Boskalis.

Siddick Chady y fait également ressortir « qu’aucun document » n’a été présenté par Jan Cornelius Haak en vue de soutenir ses propos. De même, il « ne dispose d’aucun document attestant que je suis le représentant officiel des deux compagnies ». Dans sa plainte, Siddick Chady attire aussi l’attention sur le fait que ses comptes bancaires et ceux de sa famille « avaient déjà été passés au peigne fin par la police, qui n’avait rien trouvé de compromettant ».

Dans ce procès en réclamation, le représentant des deux sociétés, Jan Cornelius Haak, souhaite que Siddick Chady « retire certains paragraphes de sa plainte initiale ». Les parties ont été entendues par le juge Prithviraj Fekna, qui a trouvé que la requête du Néerlandais « n’est pas claire » et qu’il devra spécifier quels sont les extraits qu’il souhaite que Siddick Chady retire de sa plainte.

Il a ainsi été convenu que le Néerlandais revoie sa requête sur les items à considérer ou à amender dans la plainte de Siddick Chady. L’affaire a été renvoyée au 13 juin à la Master’s Court. Pour rappel, Siddick Chady fait toujours l’objet d’un procès en Cour intermédiaire pour corruption dans l’octroi du projet de dragage dans le port à la firme Boskalis International Bv.

La compagnie avait été condamnée en 2013 à s’acquitter d’une amende de Rs 25 000. Siddick Chady est, lui, poursuivi aux côtés de Prakash Maunthrooa, ancien directeur de la MPA, qui est, pour sa part, accusé d’avoir organisé une rencontre entre Siddick Chady et un représentant de la firme Boskalis, Pieter Boer, pour l’obtention d’un contrat pour le dragage du canal Anglais dans le port.