Un comité représentatif des clients de la Bramer Asset Management a été mis sur pied suite à une rencontre samedi dernier à Belle-Rose. Ce comité a rencontré le ministre des Services financiers, de la Bonne gouvernance et des Réformes institutionnelles Roshi Badhain lundi pour établir un premier contact et connaître l’étendue de la situation.
De cette réunion de Belle-Rose, un comité représentatif, composé d’une dizaine de personnes, a été mis sur pied afin de représenter ces clients devant les autorités et de trouver des solutions à l’actuel casse-tête, et dont la principale question reste de savoir comment les clients pourront récupérer leur capital investi dans la Bramer Asset Management. Trois résolutions ont été prises lors de cette réunion, notamment de rencontrer les ministres concernés, à savoir Vishnu Lutchmeenaraidoo, Roshi Badhain, Ravi Yerrigadoo et le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth. Une marche pacifique a également été décidée.
Le comité a rencontré le ministre Badhain ainsi que ses officiers lundi après-midi. Le ministre leur a fait comprendre la complexité du dossier de la Bramer Asset Management avant d’ajouter qu’une équipe travaillait déjà dessus. Selon Kailash Juddoo, un des porte-parole du comité, cette rencontre avec le ministre a été « fructueuse et très cordiale », affirmant que celui-ci a apporté des éclaircissements face à « notre incompréhension dans cette affaire ».
« Dans l’état où nous sommes, souligne Kailash Juddoo, nous souffrons et nous sommes dans l’angoisse. Nous obtenons des informations par bribes à travers les médias, mais sans plus. Nous sommes au courant des rumeurs. Le ministre a réussi à nous rassurer quelque peu. » Le comité a lancé un premier appel au gouvernement afin que le cas de la Bramer Asset Management soit traité avec la même rapidité que le Super Cash Back Gold. « Gouverneman bizin consider nou ek konpasyon parski ena omwin 15 000 fami ki konserne par sa », a fait ressortir Kailash Juddoo.
C’est samedi, lors de la rencontre avec les clients, que le comité s’est rendu compte du nombre de personnes affectées par cette affaire. Parmi celles-ci, 2 000 membres appartiennent à l’Air Mauritius Provident Fund, 2 000 autre au BAI Pension Fund et encore 2 000 aux Conseils de Districts.
Selon les dires du comité représentatif, le ministre était déjà au courant de toutes ces informations et de la situation en elle-même. Au vu de l’urgence du problème, ce dernier a pressé son Special Administrator afin de rendre les rapports sur la situation dans les délais les plus brefs, et ce afin de mettre rapidement sur pied un plan d’action.
Une prochaine rencontre entre le ministre et le comité est prévue ce vendredi 15 mai avec la présentation d’un plan, si les rapports sont prêts d’ici là bien entendu. Le comité prévoit une prochaine assemblée avec les clients de la Bramer Assets Management en présence du ministre. En attendant, Kailash Juddoo lance un appel aux clients afin de « rester unis et disciplinés » pour, dit-il, « éviter de mettre en péril les projets en cours ». Le porte-parole du comité poursuit : « Nous combattons dans votre intérêt et nous devons rester mobilisés jusqu’à obtenir satisfaction. » Et de se dire « confiant » que les autorités concernées « résoudront ce problème avec compassion ».