Le procès intenté à Darshan Gungaram devant les Assises pour le meurtre de Ricardo Linley Dintu a été marqué par le témoignage du caporal Sunil Matadeen, identifié comme un des deux officiers de police présents au Casino Jackpot City à Vacoas au moment du drame. Il a soutenu qu’il était en patrouille à Vacoas et que ce n’est qu’après une ronde au Regent Building qu’il avait été informé d’un incident. La séance était présidée par le juge Benjamin Marie-Joseph.
Le caporal Sunil Matadeen, constable au moment des faits, a été appelé à la barre hier dans le cadre du procès intenté à Darshan Gungaram devant les Assises. Il devait déclarer qu’il avait commencé son shift à 23 h 15, en compagnie du constable Pydiah, pour patrouiller dans le centre de Vacoas. Il a indiqué qu’ils faisaient des allers-retours entre le centre-ville et le poste de police pour prendre note des requêtes entrées dans le Diary Book. Selon lui, ce n’est que vers 01 h qu’ils s’étaient rendus au Casino Jackpot City pour y faire une ronde aux deux étages du casino, mais qu’ils n’avaient rien remarqué de suspect. Alors qu’il prenait un café au bar du casino, il devait remarquer que le constable Pydiah discutait avec un homme tout près de lui. Allant s’enquérir de la situation, il devait apprendre qu’une personne gisait sur le balcon du casino. Une fois sur le balcon, le caporal Matadeen a constaté qu’un homme gisait au sol, allongé sur le dos et sentant l’alcool. Le témoin ajoute que l’homme était inconscient et saignait du côté gauche de la tête, mais qu’il respirait toujours. L’ambulance de l’hôpital Princess Margaret est arrivée 15 minutes plus tard. Il a alors aidé à transporter le blessé sur une civière et est ensuite retourné au poste de police de Vacoas, où il devait apprendre que l’homme avait été victime d’un coup de feu tiré à la tête. Interrogé par la poursuite, le caporal Matadeen a concédé qu’il n’y avait pas eu d’entrées dans le Diary Book du poste de Vacoas attestant de sa présence au Regent Building cette nuit-là.
Par ailleurs, le contre-interrogatoire de l’ex-Woman Police Constable Dabee s’est terminé hier. Cette dernière a été confrontée aux diverses dépositions données par les témoins présents au casino la nuit du drame. Le témoin Alexandre Makoond avait indiqué dans sa déposition que la victime avait remporté Rs 20 000 au casino cette nuit-là. Questionnée par Me Madan Dulloo, l’avocat de Darshan Gungaram, sur le fait qu’il y aurait eu une enquête pour retrouver cette somme d’argent, l’ex-WPC devait répondre qu’elle n’était pas au courant. L’ex-WPC qui avait enregistré la déposition de l’accusé a par ailleurs indiqué qu’elle n’était pas impliquée dans l’enquête préliminaire instituée en cour de première instance et qu’elle ne s’était pas rendue sur le lieu du crime. Le procès se poursuit avec le contre-interrogatoire du caporal Matadeen.