Le procès intenté par le Directeur des poursuites publiques (DPP) au député Cehl Meeah pour abducting child  sous les articles 13C   1(a) et 13C (3) de la Child Protection Act a débuté ce matin devant la cour intermédiaire. Quatorze témoins ont été assignés à témoigner pour le compte de la poursuite représentée par le State Counsel Me Abdool Raheem Tajoodeen.
Poursuivi en cour intermédiaire pour abducting child, Cehl Meeah s’est présenté ce matin devant la magistrate Véronique Kwok Yin Siong Yen.  Quatre témoins ont été appelés à la barre dont l’inspecteur Japermal du Central Criminal Investigation Department. L’accusé est défendu dans cette affaire par Me Raouf Gulbul assisté par Mes Ally Meeajun et Anissah Subratty. Les auditions se déroulent devant la magistrate Véronique Kwok Yin Siong Yen (présidente de l’instance criminelle de la cour intermédiaire).
L’inspecteur Japermal du Central Criminal Investigation Department (CCID), à la barre des témoins, a affirmé n’avoir pas enquêté sur cette affaire mais qu’il a quand même pris les dépositions de Cehl Meeah. Ce dernier lui aurait dit que la mineure était dans le désespoir et voulait « kit so fami ale ek tir so lavi ». Le leader du Front Solidarité Mauricien (FSM) aurait alors décidé de réagir en conséquence.
« Nou ti envi empess li suicide ek mett li dan enn plas safe », a-t-il affirmé dans sa déposition. Cehl Meeah ajoute dans sa déposition que la fille en question insistait pour aller dans cet hôtel pour être « près de sa famille ». « Nou finn fini par aksepte. » Dans sa déposition Cehl Meeah se défend. « En mo kalite de chef religieu mo ti bizin empess li suicider… Mett li a labri… Ant mwa ek papa la pena nanie, au contraire li finn remersie mwa. »
Sous le contre-interrogatoire du leading counsel de la défense Me Gulbul, l’inspecteur Japermal a soutenu que c’est le Chef inspecteur Joseph qui a enquêté sur cette affaire. Tout au long de sa déposition, Cehl Meeah a dit que la fille était âgée de 19 ans. D’ailleurs, arrivé au siège de son parti, le leader du FSM aurait fait une entrée dans le record book pour dire ce qu’il a fait et y a indiqué que la fille était âgée de 19 ans.
Me Raouf Gulbul : Lapolis inn secure sa liv la ?
Inspecteur Japermal : Ena copi sa liv la dan dossie…
Le night auditor de l’hôtel Victoria, Sooriadev Sahai, a ensuite été appelé par Me Tajoodeen. Le témoin à charge a indiqué qu’il travaillait ce soir là. Il raconte que vers 23 h 30, l’agent de sécurité qui était au portail, l’a appelé pour l’informer que « enn fami inn vini ek pe dir zot tifi la ». L’employé d’hôtel soutient qu’il ne leur a pas donné la permission d’accéder à la chambre comme le veut la procédure habituelle étant donné l’heure tardive. L’un des trois hommes s’est présenté comme Raffick Goolfee. « Monn telefonn dan lasam la mai personn pann reponn… Zot inn alle dan lasam la malgre ki monn empess zot ek lerla monn apel sekirite », soutient le témoin.
Sooriadev Sahai ajoute que certains clients appelaient à la réception pour se plaindre du bruit à la chambre 216. Quand il est arrivé à ladite chambre, la jeune fille lui aurait ouvert et il aurait vu les trois hommes avec elle. Sous contre-interrogatoire il a soutenu ne pas avoir vu Cehl Meeah dans l’hôtel pendant le séjour de la jeune fille.
Le procès continue cet après midi.