Les discussions dans la nuit du 16 au 17 février dernier en la résidence de l’Attorney General, Ravi Yerrigadoo, avec en toile de fond des documents de Dufry AG, fournisseur de la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP), sur des commissions de 4,2 % (Rs 100 millions) continuent à hanter l’échiquier politique. Hier, le ministre de la Technologie, des Communications et de l’Innovation, Pravind Jugnauth, un des trois VVIPs, a lancé un défi au leader de l’opposition, Paul Bérenger, pour qu’il vienne de l’avant avec des enregistrements de ces échanges avec les deux représentants de Dufry AG, Michel Galet et Simo Carevic. Il a saisi cette occasion pour lancer un appel à Nandanee Soornack pour qu’elle rentre au pays en vue de consigner sa version des faits, soulignant qu’elle n’avait rien à craindre pour sa sécurité. De son côté, le ministre de la Bonne gouvernance, Roshi Bhadain, a révélé que les documents sur les commissions versées à Frydu, la société incorporée au nom de Nandanee Soornack en Suisse, ont déjà été remis aux autorités compétentes aux États-Unis le samedi 21 février.
D’emblée, Pravind Jugnauth s’en est pris au leader de l’opposition au sujet de son interrogation quant à l’absence de toute déposition auprès de la police des trois ministres cités dans l’affidavit. Il a lancé un défi à Paul Bérenger pour qu’il dépose des copies des enregistrements audio des discussions dans la nuit du 16 au 17 février entre les trois ministres et les deux représentants de Dufry. « Nou tia bien kontan ekout sa bann enrezistreman-la », a-t-il lancé, avant d’ajouter que ce n’était pas la première fois qu’il s’intéressait aux dessous des contrats de la MDFP. « So memwar fer li inpe defo. Linn bliye ki le 3 zanvye 2011, kan ti aret mwa dan case MITD, monn fer enn long statement kot monn denons ansyen PM ek Nandanee Soornack. Mo tinn donn explikasyon lor kouma Navin Ramgoolam ti donn mwa instriksion pou aret kontra avek fournisserr de lepok ». Pravind Jugnauth ajoutera que, depuis, il n’a pas lâché prise sur ce dossier. « E li bliye ki avan mem egzersis pou alwe kontra a Dufry, mo ti pe dir dan mo bann konferans de press ki se Dufry ki pou gagn sa kontra-la. Monn fer diferan konferans de press pou denons la miz an senn de MDFP, kot mo finn denons sitiatyon malsenn la-ba ki ti implik Rakesh Gooljaury, Dawood Rawat, etc. », a-t-il rappelé.