Le procès intenté à Rudolf Dereck Jean Jacques alias Gro Derek et Lindsay Bundhoo pour une affaire de possession de 1,46 gramme d’héroïne à des fins de distribution à repris hier devant la magistrate Renuka Dabee. Le PC Sivance de la CID de Petite-Rivière a procédé à la lecture de la déposition de Patrick Bundhoo, qui avait relaté que Gro Derek avait été malmené par les policiers lors d’une perquisition à son domicile.
Rudolf Jean Jacques alias Gro Derek est poursuivi sous une charge de « possession of heroin for the purpose of distribution » sous l’article 30 de la Dangerous Drugs Act (DDA). Le deuxième accusé dans cette affaire est Lindsay Patrick Bundhoo. Ce maçon habitant Cité Richelieu à Petite-Rivière est accusé de « giving false statement » sous les articles 42 (1) (a) et 42 (4) de la DDA. Une équipe de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) menée par le Detective Chief Inspector Hector Tuyau s’était rendue au domicile de Dereck Jean-Jacques à Cité-Richelieu le 17 juin 2010 et y avait saisi 1,46 gramme d’héroïne. La drogue était dissimulée dans trois paquets et la police pense que l’héroïne allait être distribuée. Lindsay Patrick Bundhoo aurait quant à lui dit à la police, le 30 juin de la même année, que cette drogue lui appartenait. Le PC Sivance, de la CID de Petite-Rivière, avait été appelé à lire une déposition de l’accusé Lindsay Bundhoo consignée le 8 juillet 2010. Le constable l’avait alors confronté à une déposition consignée le 30 juin 2010 qui faisait état de brutalité policière à son égard. L’accusé avait maintenu que tout ce qu’il avait relaté dans sa déposition était vrai et devait ajouter que la drogue saisie lui appartenait. Selon la version de Lindsay Bundhoo, le 17 juin 2010, des officiers de l’ADSU avaient effectué une perquisition au domicile de Gro Derek mais ce dernier s’était rendu à l’hôpital en compagnie de sa femme. Quand Gro Derek est arrivé, les policiers l’ont malmené et l’ont fait rentrer dans son domicile pour continuer la fouille. La police avait saisi ce jour-là 1,46 g d’héroïne et une somme de Rs 99 025. Dans sa déposition, Lindsay Bundhoo avait soutenu qu’il avait acheté cette drogue pour sa propre consommation. Il avait dissimulé la drogue dans un fauteuil du salon. Il avait avoué avoir dissimulé la drogue afin qu’il puisse la consommer selon son bon vouloir.
Par ailleurs, le contre-interrogatoire du PC Sivance a été renvoyé pour le 6 août, l’accusé Lindsay Bundhoo étant souffrant. Gro Derek est représenté par Me Yahya Nazroo alors que le ministère public est représenté par Me Ashwina Joree.