Seewoosing Dayal, un des témoins clés dans le procès intenté à Rudolph Derek Jean Jacques, alias Gro Derek et Bruno Wesley Casimir, pour trafic de drogue aux Assises, a apporté des éclaircissements sur les événements survenus début janvier 2012 et les mois qui ont suivi. Ce témoin, qui a reçu l’immunité du DPP pour témoigner dans cette affaire, a fait état de sa participation dans le trafic de drogue et du modus operandi de Rudolph Derek Jean Jacques et Bruno Casimir dans le trafic de drogue.
Dans son témoignage en cour, Seewoosing Dayal, aussi connu sous le nom d’Ashish, explique qu’il a connu Gro Derek en 2011 et que depuis il faisait le va-et-vient chez lui, à cité Richelieu, Petite-Rivière. En 2011, dit-il, Gro Derek lui avait indiqué qu’il fallait louer un campement à Pereybère, « pou ramass ladrog ». Il en avait alors loué un et les clés étaient en sa possession « kan ena bann travay pou fer ». La première fois que Gro Derek l’a appelé pour lui demander de venir récupérer de la drogue était au début de janvier 2012. Ashish Dayal avait alors pris le sac contenant la drogue et s’est rendu au campement à Pereybère avec Gro Derek. Là-bas, les deux hommes ont enlevé la drogue qui se trouvait dans des bouteilles en plastique, six au total, l’ont pesée et l’ont répartie en boulettes de 100 et 50 g. Ashish Dayal soutient qu’il y avait 6 kg d’héroïne en leur possession ce jour-là. La drogue avait été dissimulée dans une armoire d’une chambre à coucher.
En mars 2012, c’est avec Bruno Casimir qu’Ashish Dayal s’est rendu en haute mer, à bord du bateau L’Ange Rapide, que possède le premier nommé, pour aller récupérer la drogue que Hayeshan Maudarbakus, steward du Mauritius Trochetia, allait balancer par-dessus bord. Selon Ashish Dayal, environ huit bouteilles en plastique contenant de la drogue avaient été balancées en mer. Par la suite, le même exercice avait été effectué et la drogue saisie.
Pour rappel, Gro Derek est poursuivi sous quatre chefs d’accusation de trafic de drogue pour avoir “wilfully and unlawfully delivered dangerous drugs”. Il aurait remis de l’héroïne, dissimulée dans plusieurs bouteilles, à Seewoosing Dayal, entre janvier et juin 2012. Le coaccusé Bruno Wesley Casimir, skipper de profession, est poursuivi sous deux chefs d’accusation. Il lui est reproché d’avoir transporté les bouteilles de drogue que Gro Derek aurait remises à Seewoosing Dayal. Les deux hommes ont plaidé non-coupables.
Environ 12 kg d’héroïne avaient été saisis. La valeur marchande est estimée à Rs 180 M. Gro Derek est représenté par Me Deepak Ruthna. Me Chetan Baboolall et Me Alvin Jawaheer défendent Bruno Casimir. Le procès est présidé par le juge Prithviraj Fekna.