Le procès intenté à Derek Jean Jacques et Bruno Wesley Casimir pour trafic de drogue a été appelé en Cour d’assises ce matin devant le juge Benjamin Marie-Joseph. Alors que Gro Derek a annoncé ce matin en Cour qu’il avait retenu les services de Me Raouf Gulbul, ce dernier dans une déclaration au Mauricien à la mi-journée a indiqué qu’il avait été approché pour défendre Gro Derek mais a refusé de prendre connaissance des briefs du procès. D’où son absence, dit-il, à la comparution aux Assises ce matin. Gro Derek est donc toujours sans homme de loi.
Me Gavin Glover, l’ancien avocat de Gro Derek, s’étant retiré de l’affaire en juin, ce dernier était toujours sans homme de loi à sa dernière comparution le 22 juillet dernier. Ce matin, il a fait savoir au juge Benjamin Marie-Joseph qu’il avait retenu les services de Me Raouf Gulbul qui n’était pas présent en Cour. Selon les dires de Gro Derek en Cour ce matin, Me Gulbul attendait d’avoir les briefs du procès pour décider de la marche à suivre. Or, dans une déclaration au Mauricien à la mi-journée, Me Raouf Gulbul a fait savoir que ses services avaient été sollicités pour défendre Gro Derek mais qu’il a tout simplement refusé de prendre connaissance du dossier. Contrairement à ce qu’a fait croire Gro Derek, ce dernier est donc toujours sans avocat. D’ailleurs, indique Me Gulbul, « c’est justement parce que je ne défends pas que j’étais pas présent en Cour ce matin ». Par ailleurs, alors que le juge voulait fixer la date du procès, Me Rex Stephen a attiré son attention sur la motion qu’il avait logée pour un procès séparé. La poursuite représentée par Me Asha Ramano-Egan a demandé plus de temps pour étudier la demande indiquant que « the state can’t take a decision at this time as there are some issues to deal with ». Me Rex Stephen a ainsi insisté sur la présence de l’avocat de Gro Derek lors de la nouvelle comparution dans la mesure où il aura à présenter les arguments sur sa motion. L’affaire sera de nouveau appelée le 2 septembre.
Rappelons que les accusations formelles contre Gro Derek et son complice présumé Bruno Casimir ont été logées par le bureau du DPP, qui avait déféré l’affaire aux Assises en octobre dernier. Derek Jean Jacques est poursuivi sous quatre chefs d’accusation de trafic de drogue pour avoir « wilfully and unlawfully deliver dangerous drugs ». Il est accusé d’avoir, en janvier 2012, à Baie-du-Tombeau, remis de l’héroïne à Seewoosing Dayal, un chauffeur de taxi, lequel bénéficie de l’immunité dans cette affaire. La drogue, dont la valeur marchande est estimée à plus d’un million de roupies, avait été répartie dans six bouteilles en plastique. Sous les autres charges, le DPP reproche à Derek Jean Jacques d’avoir, une autre fois, remis de l’héroïne à Seewoosing Dayal. La transaction aurait eu lieu en juin 2012 à Baie-du-Tombeau. Cette fois-ci, la drogue était répartie dans huit bouteilles en plastique et la valeur excédait le million de roupies.
Un autre membre présumé du réseau de Gro Derek, Bruno Wesley Casimir, skipper de profession, est également poursuivi aux Assises sous deux chefs d’accusation. Il est pour sa part accusé d’avoir transporté les bouteilles de drogue que Derek Jean Jacques aurait remises à Seewoosing Dayal. Rappelons que Derek Jean Jacques et Bruno Wesley Casimir ont été arrêtés suite au démantèlement d’un important réseau de drogue. Le chauffeur de taxi Seewoosing Dayal a fait de nombreuses révélations à la police, qui ont mené à des arrestations dans cette affaire. Un membre d’équipage du Mauritius Trochetia, Hayeshan Maudarbaccus, a, lui aussi, été arrêté dans le cadre de cette affaire, tout comme Jimmy Marthe, aussi connu sous le nom de Jimmy Colosso, Jimmy Alexis, dit Rodriguais, et Sujeet Balkissur.