La séance d’hier dans l’enquête préliminaire sur le meurtre de Michaela Harte le 10 janvier dernier dans la chambre 1025 de l’hôtel Legends a connu un développement majeur. En effet, Mohammad Rashid Bhugaloo, constable affecté à la Major Crime Investigation Team, a été appelé à la barre des témoins pour faire état des confidences du suspect Avinash Treebhowoon à son père le 13 janvier dernier alors qu’il venait de consigner ses aveux sur le meurtre de cette jeune institutrice irlandaise. L’autre partie de l’audition d’hier après-midi a été consacrée à la déposition de l’inspecteur de police Ranjit Johkoo. Ce dernier a donné lecture des cinq dépositions du suspect Sandip Moneea enregistrées en janvier dernier. Le Floor Supervisor de l’hôtel Legends a nié être en compagnie d’Avinash Treebhowoon dans la chambre 1025 au moment du meurtre. Il a produit un alibi pour essayer de soutenir sa thèse.
À la barre des témoins à la conclusion du contre-interrogatoire du chef inspecteur Luciano Gérard, le constable Bhugaloo a produit en Cour devant la Senior Magistrate Sheila Bonomally le Diary Book de la MCIT avec une entrée en date du 13 janvier dernier à 17 h. Il a révélé à la Cour qu’à cette heure précise, le suspect Treebhowoon avait obtenu la permission des enquêteurs de la MCIT pour rencontrer son père pour la première fois depuis son arrestation 48 heures plus tôt.
À la vue de son père, Avinash Treebhowoon s’est jeté dans ses bras en pleurant à chaudes larmes. « Pa ! Blie to garson. Mo finn fer erer », aurait confié le suspect à son père devant d’autres membres de la MCIT. Avinash Treebhowoon venait de compléter sa déposition sur les événements du 10 janvier à la chambre 1025. Quelques minutes après, encadré de limiers de la MCIT, il devait se rendre à l’hôtel Legends en vue de participer à une reconstitution des faits.
L’inspecteur Johkoo devait consigner une entrée dans le Diary Book de la MCIT pour faire état de ces échanges. Sooryadev Treebhowoon, le père de l’accusé N°1, a également été invité à contresigner cette entrée en vue de confirmer l’authenticité des propos tenus, devait affirmer l’inspecteur Jokhoo à la barre des témoins.