L’Irlandais John McAreavey, l’époux de Michaela Harte, s’est rendu en début d’après-midi aux Casernes centrales. Il était accompagné par Me Dick Ng Sui Wa, avocat de la famille Harte et McAreavey, pour se rendre dans les locaux de la Criminal Investigation Division (CID) de Port-Louis Sud. John McAreavey était accompagné de sa soeur Claire McAreavey, qui est également une Law Practitioner en Irlande, et de son père.
Le jeune homme n’a pas voulu donner de déclaration à la presse sur la raison de sa visite aux Casernes centrales comme l’a clairement fait comprendre sa soeur. Selon nos recoupements d’informations, il se serait rendu à la CID Sud afin d’attester dans une déposition qu’il ne s’agit ni de lui ni de sa défunte épouse sur la vidéo diffusée lors du procès.
L’ancien avocat d’Avinash Treebhoowoon (accusé N°1 dans le meurtre de Michaela Harte), Me Ravi Rutnah s’était rendu à la police pour dire qu’il avait reçu. L’époux de la victime du meurtre de la chambre 1025 au Legends devrait donner sa déclaration à l’inspecteur Dieudonné. À l’heure où nous mettions sous presse, John McAreavey était toujours dans les locaux de la CID Sud. Selon le plaignant, les propos de Me Rutnah par rapport à la vidéo diffusée en cour ont été dits avec l’intention de lui porter préjudice. Il ne porte toutefois pas plainte contre l’homme de loi car c’est la police qui lui a demandé de faire une déposition.
La vidéo en question est un extrait du système CCTV de l’ancien hôtel Legends où apparaît un couple de touristes après 15 h le 10 janvier 2011. L’enregistrement de la caméra de surveillance montre une dispute entre deux touristes à la réception de l’hôtel alors qu’à cette heure, Michaela Harte était déjà morte.