Recevant une délégation de légistes qui font partie de l’équipe qui a publié un rapport sous le titre Wrongfully Convicted, qui évoque des failles qui auraient entaché l’enquête policière sur l’incendie de l’Amicale en 1999, le président de la République, Kailash Purryag a dit son intention de référer le dossier à la Commission de pourvoi en grâce. C’est du moins ce qui ressort de cet entretien.
Me Rama Valayden, qui dirige cette équipe, considère que l’initiative du président constitue pour elle un grand pas qui a été franchi. L’ancien Attorney General attendra les recommandations que compte formuler la commission, qui est présidée, soulignons-le, par sir Victor Glover, un ancien chef juge. Après en avoir pris connaissance l’on décidera de la prochaine action à entreprendre, dit-il.
« Notre rapport démontre plusieurs failles commises par la police lors de l’enquête qu’elle avait menée à la suite de cet incendie qui a coûté la vie à sept personnes. Ces failles ont eu pour conséquences que quatre personnes qui sont pour nous innocentes sont en prison depuis maintenant quatorze années », avait soutenu Me Valayden lors d’une conférence de presse vendredi dernier.
Par ailleurs, les avocats qui ont paru pour la défense dans le procès sur l’affaire de meurtre à l’hôtel Legends, Mes Rama Valayden, Sanjay Teeluckdharry et Ravi Rutnah, animeront un symposium cet après-midi sur le thème The Untold Truth on the Legends’ Murder Case.
Le symposium se tient à l’Universal College à partir de 16 h 45. Les intervenants évoqueront les poins suivants : l’enquête menée sur la scène du crime, l’enquête préliminaire et le procès en Cour d’assises.