Les audiences de l’enquête préliminaire relative au meurtre de Hélène Lam Po Tang, 61 ans, en octobre 2010, sont consacrées en ce moment aux différents rapports scientifiques effectués par des membres du Forensic Science Laboratory (FSL). Après le passage à la barre des témoins de Vikash Ramessur, Forensic Technologist, qui avait décelé du sang dans plusieurs endroits de la maison de la défunte grâce au Kastle-Meyer Test (NDLR : voir Week-End dimanche dernier), c’était au tour de son collègue Nundun Bhagowantin d’être entendu vendredi. Il a découvert du sang dans le véhicule conduit par Sanjeev Nunkoo, de même que dans la maison 14 jours après la découverte du corps, grâce au Blue Star Test. Lors de la prochaine audience, ce sera au tour de Mlle Akiza Mooradun de faire état des tests ADN effectués dans le sillage de ce Murder Case.
Le Forensic Technologist, Nundun Bhagowantin, a déposé un rapport en cour vendredi, en marge de ses analyses faites sur le véhicule de Sanjeev Nunkoo, de même que la maison de Gary Lam Po Tang, les 29 octobre et 3 novembre 2010. Pour ces analyses, M. Bhagowantin a utilisé la technique du Blue Star, qui est une solution préparée en ajoutant deux comprimés à de l’eau distillée. Cette solution est ensuite aspergée sur une surface nettoyée au préalable, et sur laquelle du sang aurait pu avoir été versé. Le Blue Star révèle la présence de sang grâce à une couleur fluorescente. Dans le rapport, que Week-End publie dans son intégralité, Nundun Bhagowantin explique avoir retrouvé du sang dans le véhicule immatriculé 2868 JU 07, ainsi qu’à différents endroits à l’intérieur de la maison de Gary Lam Po Tang, notamment le portail, la devanture de la maison, la porte, sur des clés, sur un Diary Book et par terre dans les chambres. Ci-dessous le contenu du rapport. (NDLR : voir plus loin la déposition de Nundun Bhagowantin en cour)