Poursuivi sous une charge de “aiding and abeiting the author of a crime” dans le cadre du meurtre d’Hélène Lam Po Tang, dont le corps avait été découvert le 15 octobre 2010 dans sa maison à Baie-du-Tombeau, Sanjeev Nunkoo a comparu devant les Assises hier. Le juge Benjamin Marie-Joseph a rejeté sa demande de remise en liberté conditionnelle. Il devra ainsi rester en détention jusqu’à ce que la Cour entende son procès. L’affaire sera de nouveau appelée le 20 janvier.