C’est l’effervescence devant la prison de Richelieu aujourd’hui après que d’Abdool Nasseeb Keramuth, Shaffick Nawoor et les frères Sumodhee ont retrouvé la liberté ce jeudi 23 août.

Pour rappel, les frères Sheik Imran et Khaleelodeen Sumodhee ainsi qu’Abdool Naseeb Keeramuth et Shafique Nawoor ont été reconnus coupables dans l’affaire de l’Amicale le 23 mai 1999 ou sept personnes avaient perdus la vie dans un incendie. Ils avaient tous écopé d’une peine de prison à vie devant les assises.

Ce développement de taille, fait suite aux lettres envoyées à la Commission de Pourvoi en grâce par les avocats et les détenus dans le but de recalculer le nombre de jours que les condamnés devaient purgé en détention préventive jusqu’à la date de condamnation. Le Judicial and Legal Provision Act voté au Parlement en juin dernier permet d’inclure le nombre de jours qu’un prisonnier a passé en cellule préventive lors du calcul de sa sentence. La loi n’étant pas rétroactive, une demande spéciale a été faite pour que les 4 prisonniers puissent bénéficier eux aussi de cette loi.

Le député du PTr, Osman Mohamed, est également venu apporter son soutient aux proches des condamnés.